Accueil : Education physique et sportive
Accueil >> EPS et Tice >> TBI et EPS >> Travailler...

article Travailler avec un Tableau Numérique Interactif en EPS.     -    publié le 23/04/2008    mis à jour le 15/04/2015

1 2 3 4 5 6 7 8 9 

• Généralités - TBI

Accès rapide dans ce chapitre

Tantôt appelés TBI (tableau blanc interactif) , tantôt appelés TNI (tableaux numériques interactifs), les tableaux interactifs se déploient actuellement à grande vitesse dans les établissements scolaires. L’insertion de la composante Tice dans le socle commun et la démocratisation des prix ne sont probablement pas étrangères à ce phénomène.
Devant cette arrivée rapide des TNI, les pionniers sont appelés à témoigner. Ceux-ci sont souvent des professeurs d’histoire géographie ou de mathématiques1. Leurs expériences, bien qu’intéressantes, ne correspondent pas nécessairement à nos attentes car elles sont liées à une unité de lieu, une salle de classe de quelques dizaines de mètres carrés, à la spécificité d’un objectif disciplinaire, à un logiciel dédié qui réalise des croquis de géographie ou des croquis de géométrie dynamique par exemple.

Se pose donc la question de savoir si l’EPS, dans sa spécificité disciplinaire, a quelque chose à gagner à intégrer ces TNI dans ses pratiques pédagogiques.

Quelques témoignages spécifiques sont apparus pour offrir des réponses à cette question...Ainsi Bernard Dancoisne et Damien Lebègue ont présenté deux expériences menées avec cet outil lors des Journées IANTE de novembre 2007.

Cet article aura pour but de participer à la sortie de la confidentialité de ces usages, de proposer des types de scénarii possibles d’une part et d’autre part de démontrer que contrairement aux idées reçues2, l’EPS est une discipline où le TNI est un atout indispensable dans les traitements didactique et pédagogique liés aux APSA morphocinétiques, et un atout non négligeable dans les traitements des APSA topocinétiques. Il ne s’agira donc pas de se plier à une mode quelconque ni de "faire du vieux avec du neuf" mais bien d’optimiser la conception didactique d’une tâche et notre intervention pédagogique dans un groupe classe.

Afin que tout néophyte puisse suivre mes propos, je commencerai par donner une définition du TNI. Notez que chaque mot de vocabulaire spécifique au champ des Tice, apparaissant dans cet article, est défini dans le lexique en annexe.

- Définition

Le tableau numérique interactif est un outil qui, associé à un ordinateur et un vidéo projecteur, permet de projeter au mur l’affichage de l’écran de l’ordinateur et de contrôler cet affichage grâce à un stylet qui fait office de souris. Cette projection interactive permet une visualisation et un traitement de l’information collectifs.

Michel Narcy, dans la revue medialog 55 insiste sur l’apport majeur du TNI en terme d’interactivité avec la classe. Il ne s’agit donc pas d’un simple outil de projection mais bien d’un outil amenant les élèves à un nécessaire niveau d’activité intellectuel.
Il est concevable d’utiliser n’importe quelle application numérique, logiciel de photo, de vidéo, d’animation... pour faciliter l’atteinte d’un objectif pédagogique lié à une discipline, dans le cadre d’un apprentissage mené dans un groupe atelier ou classe.
Un TNI est livré avec une offre logicielle qui permet entre autre d’écrire par dessus n’importe quelle application ; Il faut imaginer un calque qui se superpose à votre écran. Ce calque peut recevoir toute forme d’annotations qui peuvent être enregistrées afin d’en garder la trace.
Comme dans les autres disciplines, il serait erroné de penser que la simple maîtrise du logiciel dédié suffit à valider l’usage d’un TNI dans un cours. Bien au contraire ! Une heure de manipulation permet de s’approprier la palette ebeam, par exemple, tellement elle est ergonomique et simple. Mais l’enjeu est bien au delà : il est lié à la création de scénarii pédagogiques où le TNI va faciliter l’atteinte de l’objectif recherché et ce de manière plus rapide que dans un enseignement classique.
J’adhère ainsi totalement aux propos de Yves Cohen qui s’exprime clairement à ce sujet dans la revue medialog 62 de Juin 2007 , "Mon souci premier est de prouver que, pour parvenir à une utilisation effective des technologies dans les classes, il est indispensable d’y mettre des contenus".

C’est donc au croisement de l’expertise Tice et de l’expertise disciplinaire que se trouvent les perspectives. S’il me parait vain de penser qu’un expert Tice ou une suggestion disciplinaire externe puissent répondre à nos attentes en terme de conception de scénario EPS, il me parait cependant intéressant de nous appuyer sur les recherches et usages des divers acteurs qui ont débroussaillé le terrain depuis 2 ans. Une petite revue de presse pourra peut être nous permettre de ne pas nous fourvoyer dans des impasses déjà identifiées et éventuellement de gagner du temps en nous appuyant sur des principes transversaux qui ont fait leur preuve ...

(1) Voir les différents numéros des Dossiers de l’ingénierie Éducative

(2) entendu en salle des professeurs ou en formation "Qu’est-ce qu’un professeur d’EPS peut bien faire avec un TNI ?!"

« Précédente  1 2 3 4 5 6 7 8 9  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex