Accueil : Éducation à l'Environnement et au Développement Durable

article Journée biodiversité du Réseau EDD mellois     -    publié le 09/04/2014    mis à jour le 19/06/2015

Actions des collégiens et lycéens du Pays mellois

Pour lancer la Semaine du Développement durable du réseau EDD mellois, le lundi 31 mars, le lycée Joseph Desfontaines en partenariat avec les collèges de Lezay, de Chef-Boutonne et de Melle a organisé des rencontres autour de la biodiversité.

Dès 9h30, les collégiens se sont retrouvés au collège du Pinier de Melle. L’accueil fut assuré par les deux classes ULIS et deux groupes de 6ème, encadrés par Mme Soulard Véronique et M Gouinaud Eric, qui présentèrent activement les différents aménagements de l’espace, réalisés autour de la salle polyvalente .
Réalisation de nichoirs, d’herbiers, de carte d’identité des oiseaux susceptibles de fréquenter la double –haie nouvellement plantée en collaboration avec l’école de Saint Léger de la Martinière, création de jeux (ex : le piou games)…

Puis sous la conduite de Pierre Jauzelon, l’animateur municipal, le groupe effectua une mini-rando biodiversité d’une heure trente au gré du chemin de la découverte. Observation d’érable à 3 fleurs du côté de la Maladrerie, du jardin d’orties, de tritons palmés ou de grenouilles agiles à proximité de la fontaine aux lépreux…traversée du coteau de fauches tardives avant d’arriver au lycée où les attendait la commission biodiversité au grand complet autour de M Chapelain Loic, leur professeur de SVT.
Les élèves de la commission avaient élaboré des ateliers d’initiation aux inventaires floristiques et faunistiques. Encadrés par des lycéens, les collégiens on pu identifier différents êtres vivants présents sur la prairie, aux abords de la haie ou encore dans la mare de la zone de biodiversité. Un groupe de 4 élèves de TS-SI, ont également présenté aux collégiens leur projet d’installation d’une station d’enregistrement de données scientifiques sur la zone. En effet, ce groupe de terminale va installer sur la zone des capteurs pour mesurer la température, la pluviométrie ou encore le niveau d’eau dans la mare. Les données enregistrées seront transmises sur le réseau du lycée et pourront être utilisées pour étudier les conditions du milieu au niveau de la zone. L’installation de cette station implique de relever de nombreux défis techniques (apport d’énergie, transfert des données et exploitation de ces dernières…), que tentent de relever avec brio le groupe d’élèves impliqués dans le projet.

Après un pique-nique « Zéro déchets » bien mérité, et une courte visite de l’exposition "Biodiversité "des élèves de Mme Nathalie Robichon de l’école du Simplot, les élèves se sont rendus à la salle du Métulum, afin de présenter leurs différents travaux, à un nombreux public (3 classes de seconde et les 1ères S SVT du lycée).

Des élèves de Lezay (6ème C, 3ème A et éco-délégués) encadrés par Mme Gentet Julie et Mme Boussac Martine ont fait un point concernant le dispositif ECORCE, dans lequel ils sont engagés. Leur thématique concerne une espèce locale en voie de disparition, l’outarde canepetière : L’élevage d’outardes canepetières est il une solution à la disparition de cet oiseau sur notre territoire ? Après deux interventions du groupe ornithologique des Deux Sèvres, une rencontre avec Mme Sylvie Houte et Mme Barbeau Estelle, les élèves de la classe 6ème C et de CM2 ont pu apporter leur réponse, qui sera présentée au Pôle Science et Nature du Conseil Général - Zoodyssée, à Villiers en Bois, le vendredi 16 mai 2014. Puis les éco-délégués et les élèves de 3ème A ont présenté leur blog, A.R.B.R.E mettant en évidence l’ensemble des actions conduites dans l’établissement par les éco-délégués (organisation de la semaine du développement durable et mise en place d’ateliers permettant de sensibiliser les élèves de l’établissement au travers de thèmes très variés : le sport, la construction de nichoirs, l’aménagement d’un espace biodiversité, la gestion du développement durable dans les pays étrangers, le SLAM, le théâtre...), les projets classe en technologie ( construction d’une serre écologique, d’appareils à compost...), l’atelier scientifique.

Des élèves de 4èmes du collège de Chef-Boutonne en compagnie de leur professeur de SVT, Mme Tlili-Duroudier Vinciane, ont fait part de leurs travaux concernant l’aménagement d’un bras de la Boutonne, grâce auxquels ils espèrent, y favoriser la biodiversité.

Quant aux lycéens, un trio d’élèves de seconde a brièvement exposé la participation à l’opération académique « L’arbre, témoin de nos territoires », opération à laquelle la classe ULIS du lycée de Mme Yolaine Marsault participe également.

Après leur prestation, les élèves ont assisté à la conférence de Patrick Matagne, enseignant-chercheur à l’Université de Poitiers et à l’ESPE de Niort.
"Les enjeux de la biodiversité"  : La Terre connaîtrait sa sixième extinction massive de la biodiversité. En conséquence, les nombreuses perturbations déjà constatées remettraient en cause sa capacité à rendre les biens et services nécessaires au développement durable de l’humanité. Cependant, quand on dit "biodiversité", de quoi parle-t-on ? Quelles connaissances avons-nous de la diversité biologique, son histoire,son évolution ? Quels sont les biens et services rendus à l’humanité par la biodiversité ?
Parmi les facteurs imputés dans la "crise" actuelle de la biodiversité, le changement climatique fut abordé , notamment au travers de l’exemple des programmes de recherche qui associent des scientifiques et une participation "citoyenne", pour une meilleure connaissance et gestion de la biodiversité, afin d’illustrer l’importance des enjeux économiques, scientifiques et sociaux de la biodiversité

Puis, Sylvie Houte, ingénieur d’études au CNRS de Chizé, responsable du pôle « Station d’écologie » présenta le dispositif de sciences participatives « Des nichoirs dans la plaine » dont elle assure la responsabilité. Cette étude porte sur trois types d’oiseaux (huppe fasciée, chouette chevêche et hibou petit duc), il s’agit de tester l’hypothèse selon laquelle sur le territoire sud Deux-Sèvres, leur population est limitée par le nombre de cavités pouvant servir à la reproduction ; ainsi l’augmentation du nombre de cavités (artificielles-les nichoirs) devraient augmenter la reproduction. Cette opération associe les écoles primaires et les citoyens ruraux et leur permet de s’approprier la biodiversité commune dans et autour de leur village.
L’intervention fut close par une présentation des métiers de la recherche et des possibilités offertes au sein du CNRS, afin d’aider et de conseiller les élèves dans le cadre du PDMF.

Une classe de seconde fut alors conviée à suivre Pierre Jauzelon pour une escapade biodiv’ en compagnie de Mme Lambert-Bordiec, professeure d’Histoire-Géographie et correspondante EDD du lycée.

Lire l’article de presse paru dans la Nouvelle République des Deux-Sèvres du 4 avril 2014 , Comprendre et protèger la biodiversité .

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex