Accueil : EduQuébec

article Etudes des transformations socioculturelles : le cas de la laïcité     -    publié le 08/08/2007    mis à jour le 22/06/2012

Lycée professionnel - 1ere Bac Pro

Rapidement les nouveaux dirigeants vont refondre le système éducatif à la fois dans son fonctionnement, dans sa manière d’être dispensé et enfin dans la prise en compte de la diversité des élèves. Ainsi dès 1960, la maternelle voit le jour au Québec. Puis en 1967 c’est la création des CEGEP (collège d’enseignement général et professionnel).
Par soucis d’égalité, dans la manière dont cet enseignement sera dispensé sur tout le territoire, la formation de tous les enseignants aux mêmes pratiques pédagogiques, aux mêmes objectifs de formation et aux mêmes programmes était obligatoire. De plus, l’instauration d’une passerelle pour intégrer plus simplement la nouvelle université du Québec va donner sa chance à de nombreux enfants issus de milieux modestes. Enfin, la prise en compte par le gouvernement de la diversité des élèves en instaurant une gratuité jusqu’à la onzième année et en créant une voie plus professionnelle, annonçant la possibilité d’une formation tout au long de sa vie permettra à chacun d’avoir sa chance au sein d’un système éducatif publique et laïc.
La laïcisation de l’enseignement sera au Québec un combat de longue haleine. Ainsi, si la mise en place d’un système éducatif de plus en plus pris en charge par l’état, va permettre à certains adolescents d’accéder à un nouveau type de discours dans lequel la religion est une affaire privée et le bien commun une affaire de société, pour le reste des établissements scolaires c’est au fur et à mesure que le glissement se fera.
Pendant longtemps d’ailleurs de nombreux établissements ont été géré par l’état alors que les congrégations dispensaient encore un savoir religieux au sein même de ces établissements publics. Il faudra attendre la loi de 2000 pour que le système éducatif québécois soit entièrement reconnu comme laïc.

Depuis les années 60 donc, la volonté des gouvernements successifs est la mise en place, grâce au développement de la fonction publique sur l’ensemble du territoire d’une société égalitaire, démocratique et laïque.
Le second cheval de bataille des dirigeants face aux religieux c’est le système d’hospitalisation. De ce fait, les lois sur le système de santé vont permettre à une grande partie de la société de ne plus se trouver dans le dénuement dès l’instant qu’une hospitalisation est prévue. L’aide de l’Etat permettra à la famille de pouvoir vivre décemment, et les hôpitaux devront rendre des comptes non plus aux clercs qui les dirigeaient mais à la province qui va être en mesure de mettre en place une uniformisation des soins quelque soit la localisation sur le territoire de la population.

• Bibliographie

A.DICKINSON(John), YOUNG(Brian), Brève histoire socio-économique du Québec
éditeur : Sillery, Septentrion1995

MILOT (Micheline), Laïcité dans le nouveau monde. Le cas du Québec, Canada, France
Turnhout, Brepols, Bibliothèque de l’École des hautes études.
Section des sciences religieuses, volume 115, 2002, 182 p

REAL BELLANGER,.RICHARD JONES, VALLIERES (Marc), Les grands débats parlementaires (1792-1992)
éditeur : Sainte-foy, Presses Universitaires de Laval, , 1994.

THERRIEN (Sophie), Laïcité et diversité religieuse : l’approche québécoise
avis présenté à la ministre des relations avec les citoyens et de l’immigration / Conseil des relations interculturelles,
Montréal : le Conseil, 2004. — 94 p.

• Programme

Lycée professionnel première bac Pro

L’évolution des pratiques socioculturelles :
École et société en France depuis 1850
La société et les enjeux de l’école

Ce sujet peut aussi faire l’objet d’un travail d’ECJS

- Objectifs

Une étude de la laïcisation de l’école afin de déterminer ce qu’entendent les québecois par laïcité à l’école

- Démarches envisagées

A travers les textes institutionnels et les constats de parents, montrer que même si l’on refuse l’enseignement confessionnel, l’école laïque peut dispenser des cours de religion.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex