Accueil : EduQuébec

article Les ports de La Rochelle-Pallice et du Québec : deux interfaces atlantiques     -    publié le 16/07/2007    mis à jour le 22/06/2012

Les transports jouent un rôle de première importance dans la mondialisation. La vitesse d’exécution des tâches fait du commerce international un des angles les plus importants des économies modernes. Pour rester concurrentiels, les pays et surtout les villes maritimes se doivent d’entretenir, de moderniser et de développer leurs ports, symboles des ouvertures sur le monde. Une immobilisation à quai est plus qu’onéreuse pour un armateur, aussi faut-il posséder les infrastructures qui vont lui faire gagner du temps et choisir ce port de débarquement plutôt qu’un autre.
Afin de rester rentable, il faut aussi penser à désenclaver ce lieu de stockage que devient le quai des conteneurs. Aussi faut-il que le port devienne une plateforme multimodale où les différents moyens de transports seront réunis pour permettre l’accès rapide des marchandises à destination.
Du rail à la route en passant par les airs, tous ces moyens doivent être coordonnés afin de satisfaire au mieux le commerce international.
En plus de leur histoire commune, La Rochelle et Québec ont un autre point commun, celui d’appartenir à l’aire atlantique. Même si Québec est un port d’estuaire, il n’en est pas moins un lien important avec l’Europe. Cet interface maritime permet une relation continue entre les industries européennes et canadiennes.

Il ne faut pas voir un hasard dans le changement récent de statut du port de La Rochelle-Pallice et de celui de Québec (les deux étant devenus des ports autonomes), tout comme d’ailleurs le port de Montréal qui a trouvé une niche particulière avec l’Europe à travers l’escale de 12 à 15 navires européens par semaine. Il est clair que l’adaptabilité des deux cotés de l’Atlantique est un défi quotidien pour conserver sa place au sein de la mondialisation économique. Un armateur cesse de faire escale et c’est rapidement le chômage pour les dockers et toutes les filières liées au port de commerce. Se satisfaire des contrats présents ne suffit plus. Il faut sans cesse démarcher pour conquérir la route du commerce.
Depuis quelques temps, le port de La Rochelle-Pallice tout comme celui de Québec, se sont lancés dans le pari audacieux des croisiéristes. Si pour Québec l’escale est plutôt simple puisque le port est en pleine ville, pour La Rochelle le transfert vers le centre est obligatoire. Cependant un système d’autocaristes mis à disposition et des propositions d’excursions au pays du Cognac ou dans le bordelais font oublier aux touristes qu’ils débarquent le plus souvent sur un quai commercial.
Seul l’avenir nous permettra de déterminer si ce choix était audacieux ou primordial.

• Bibliographie

- BRUNEAU (Pierre)(sous la dir.), Le Québec en changement, entre l’exclusion et l’espérance
Éditeur : édition Bruneau Pierre , presses universitaires de Québec, Sainte Foy, 2000, 242 pages

- NAUD (Léonce), Québec, du port à la ville, et au port, les annales de la recherche urbaine
N°55-56, sept.1992.- pp. 97-102 (Grandes villes et ports de mer)

- PRAUD (Thierry),BERTAUD (Christophe), Chroniques consulaires : Le port de commerce La Pallice, histoire d’une ambition maritime
La Revue d’Histoire Consulaire, numéro 30, Décembre 2006

• Programme de géographie

Lycée professionnel - Terminale BEP

1- Les hommes construisent et aménagent leurs espaces.

1-3 l’organisation des espaces liés aux échanges (zone d’activités portuaires, carrefour, axes de communications, flux de marchandises).

- Objectifs


- Se situer et se repérer dans l’espace.

- Comprendre l’importance d’une plateforme multimodale dans la mondialisation.

- Comprendre la notion de désenclavement et donc de politique d’aménagement du territoire.

- Démarches envisagées


- Analyse de vue aérienne ou semi-aérienne afin de déterminer les différents espaces.

- Analyse du fonctionnement de deux ports atlantiques même si l’un est de fond d’estuaire et l’autre totalement ouvert sur l’atlantique.

- Regrouper les différentes informations afin de comprendre les notions de flux et de pôle

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex