Accueil : EduQuébec

article L’axe du Saint-Laurent et le port de Montréal     -    publié le 09/08/2007    mis à jour le 26/06/2012

Lycée général et technologique - Terminale générale et technologique

1 2 

• La métropole montréalaise

L’analyse de cette conurbation est une étude de cas possible et pertinente pour comprendre l’importance de la voie laurentienne.
Dans une perspective multiscalaire, il s’agit d’étudier l’intégration de Montréal sur la voie laurentienne puis d’analyser l’organisation spatiale de cette métropole. Après une localisation de Montréal au Canada, au Québec et sur l’axe du Saint-Laurent, on notera qu’à l’échelle de l’ère urbaine, Montréal n’a qu’un seul centre contrairement à d’autres métropoles nord-américaines. Il se situe entre le fleuve Saint-Laurent et le mont Royal. A l’image des traditionnels CBD, on retrouve une forêt de gratte-ciel autour de l’édifice cruciforme de la place Ville-Marie, qui témoigne de l’aménagement urbain du début des années 60.

Le site est exemplaire. Cette grande ville, dont le centre originel se situe dans les îles du Saint-Laurent, est aujourd’hui très étalée, même si la rive droite reste encore peu urbanisée. Le développement urbain s’oriente d’une part sur l’axe Ottawa-Québec, d’autre part vers le nord-ouest en direction des Laurentides et de l’aéroport de Mirabel.
On pourra introduire la dimension culturelle en montrant la frontière culturelle entre l’Est et l’Ouest de Montréal. A l’aide de photo on pourra cependant montrer que les grandes entreprises d’origine francophone ont pignon sur rue dans le quartier des affaires, assurant aux francophones une solide base économique et financière. L’essor significatif des entreprises financières du Québec français s’inscrit dans le paysage de Montréal.
Hydro-Québec et le Mouvement [Caisses] Desjardins ont ainsi osé franchir la rue Saint-Laurent ; Hydro-Québec a choisi pour son site la rue Dorchester, aujourd’hui baptisée René-Levesque, deux rues à l’Ouest de Saint-Laurent.

• Le port de Montréal, plateforme multimodale et nœud de communication

Le port de Montréal est également un pôle incontournable de cet axe laurentien et de la grand’rue de Windsor à Québec.
Le port a tout d’une plateforme multimodale, notion incontournable pour cette partie du programme de terminale mais qui peut déjà être vue en classe de Seconde. Une séquence vidéo mise en ligne sur le site du port de Montréal est un outil idéal pour caractériser une plateforme multimodale et montrer les atouts de Montréal en particulier, « le port international le plus proche du cœur industriel de l’Amérique du Nord en liaison avec plus d’une centaines de ports dans le monde par des transporteurs maritimes de renommée internationale ».
Site du port de Montréal
Cliquez sur le bouton "VIDEO" situé dans la colonne de droite.

Le port de Montréal est un chef de file parmi les ports à conteneurs desservant le marché de l’Atlantique Nord. Les conteneurs manutentionnés au port de Montréal servent au transport d’une vaste gamme de produits aussi diversifiée que la production des usines du centre du Canada et des États du Midwest et du Nord-Est américains. Les marchandises en conteneurs constituent le trafic le plus important au port (environ 50% du trafic global), celui qui génère le plus de retombées économiques et qui présente les plus belles perspectives d’avenir.
Le trafic conteneurisé est celui qui connaît la plus forte croissance au port. Au cours des 10 dernières années, il s’est accru en moyenne de 5,3% par année. Le port de Montréal, qui a reçu sa toute première boîte en 1967, a manutentionné pour la première fois plus d’un million de conteneurs EVP (équivalents à 20 pieds) dans une seule et même année en 2000. La conteneurisation a permis au port de Montréal de tirer plus que jamais avantage de son emplacement stratégique au cœur industriel de l’Amérique du Nord et d’assumer le rôle de plaque tournante d’un vaste système intégré de liaisons intermodales sans discontinuités.

Les porte-conteneurs qui assurent des services réguliers entre Montréal et l’Europe du Nord et la Méditerranée font escale dans les grands ports suivants :

  • Anvers, en Belgique ;
  • Felixstowe, Liverpool et le port de la Tamise à Londres, au Royaume-Uni ;
  • Rotterdam, aux Pays-Bas ;
  • Hambourg et Bremerhaven, en Allemagne ;
  • Le Havre et Marseille/Fos, en France ;
  • Cadix et Valence, en Espagne ;
  • Gênes, Livourne, Naples et Gioia Tauro, en Italie ;
  • Lisbonne, au Portugal.
« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
- Fichiers multimédias

-  Images

zone de correspondance, port de Montréal Cargo en chargement, port de Montréal conteneurs chargés, port de Montréal Gazoduc, port de Montréal
- Document joint
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex