Accueil : EduQuébec

article Les débuts de la colonisation et les Amérindiens     -    publié le 30/07/2007    mis à jour le 22/02/2010

Niveau scolaire

Amérindiens

Stèle commémorative au Québec.

Depuis la « Révolution tranquille » des années 60, l’historiographie canadienne s’est considérablement renouvelée. Parallèlement au courant des Annales en France, une diversification des sujets d’étude s’est opérée, donnant, à juste titre, bien plus de place à des sujets auparavant oubliés ou négligés : la famille, la démographie historique, l’histoire des « minorités » comme les femmes mais aussi les Amérindiens qui se sont retrouvés au premier rang des études. Le gouvernement canadien prend, lui aussi, de plus en plus en considération les minorités et leur place au sein de la confédération canadienne. L’ethnologie vient compléter l’Histoire et permet, grâce à des expositions par exemple, de redonner une place essentielle à ces derniers.

Samuel de Champlain et Pierre Du Gua de Mons sont les premiers explorateurs français à s’intéresser à ces peuples : Samuel de Champlain est le plus connu des deux et le moins soucieux de ses intérêts financiers, alors que Du Gua de Mons, après avoir fondé sa Compagnie pour le commerce des fourrures, prend des parts dans une autre société commerciale. Il décède le 22 février 1628, une période très troublée en France (entre catholiques et protestants) ; il est enterré dans son château D’Ardennes à Fléac-sur-Seugne.
Quelle politique amérindienne ont mené ces premiers explorateurs en Nouvelle-France ?

illustration de francis back MCC s94-13213

Scène de traite à Québec, 1628, par Francis Back©Musée canadien des civilisations, S96-25083

• Bibliographie

Les différentes synthèses écrites par Jacques Mathieu ou encore John A. Dickinson et Brian Young sur la Nouvelle-France sont les plus intéressantes. Bruce Trigger est cependant le spécialiste de l’histoire des amérindiens en Nouvelle-France, avec notamment une histoire de la période avant 1650 écrite du point de vue indien :
TRIGGER Bruce, Les Indiens et l’âge héroïque de la Nouvelle-France, Ottawa, SHC, 1978 ou du même auteur Les Indiens, la fourrure et les Blancs, Boréal, 1990.

On n’oubliera pas de consulter l’ouvrage de
Denys Delage, "Le Pays renversé. Amérindiens et Européens en Amérique du Nord-Est - 1600-1664" qui a profondément renouveler l’historiographie en donnant le regard des Amérindiens sur l’arrivée et la colonisation des Européens. [Boréal, 1991, 347 pages + notes et bibliographie]

Deux ouvrages de spécialistes peuvent apporter une richesse d’information :
Gilles Havard, "Empire et métissages. Indiens et Français dans les Pays d’en Haut 1660-1715", Septentrion / Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2003, 825 pages + index.
Laurier Turgeon, Denys Delage, Réal Ouellet, "Transferts culturels et métissages. Amérique / Europe, XVI-XXe siècle, L’Harmattan / Presses de l’Université Laval, Paris / Paris, 1996, 575 pages.

Agrandir
Partager
Twitter  Facebook   Envoyer à un ami
• Dans la même rubrique
un article Les débuts de la colonisation et les Amérindiens
un article Champlain, Du Gua du Monts et les Amérindiens
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex