Accueil : Portail premier degré

article Dysgraphie et ordinateur     -    publié le 01/12/2008    mis à jour le 05/01/2016

Le Dr Alain Pouhet (Médecine physique et réadaptation - Rééducation - CHU de Poitiers) revient sur l’aide que peut apporter l’ordinateur aux élèves dysgraphiques.

Bien que certains élèves dysgraphiques soient capables d’améliorer leurs performances calligraphiques, le coût cognitif de l’écriture manuelle est tel qu’il augmente le déficit d’apprentissage.

Il faut savoir reconnaître, par un dépistage précoce, quand la dysgraphie est suffisamment grave pour justifier la mise en place d’un apprentissage anticipé du clavier de l’ordinateur, voire l’utilisation de la dictée vocale.

Ecriture manuelle ou informatique : selon la fonction de l’écrit, choisir la stratégie adaptée est un enjeu important pour l’élève, qui retrouve le goût de l’apprentissage.

Quelques exemples d’écriture manuelle illustrent le propos.

- Document joint
un document Dysgraphie et ordinateur (PDF de 573.9 ko)
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex