Accueil : Économie Gestion en Lycées Professionnels

article L’expérience en boutique, nouveau Graal des marques     -    publié le 13/11/2016

Les thés Twinings et la librairie WH Smith d’un coté, Johnny Walker et Whisky Shop de l’autre : comment les britanniques font maison commune à Paris pour mieux accueillir leurs clients.

L’union fait la force. Le co branding aussi. Pratique courante dans l’habillement, l’association de deux marques, ou le plus souvent d’une enseigne et d’un créateur, permet de rafraîchir l’image et de rajeunir la clientèle. H&M le prouve : ses collaborations avec des signatures du style ont fait beaucoup pour la crédibilité mode du géant suédois, désireux de sortir du cadre étroit du low cost. Mais le cobranding sert aussi à améliorer « l’expérience » en boutique, ce nouveau Graal du commerce.

Depuis la généralisation de la vente en ligne, marques et enseignes cherchent à valoriser autrement leurs réseaux « brick & mortar ». Travailler ce côté « expérienciel » consiste à élargir le rôle du magasin physique, en faire un terrain d’expériences agréables, amusantes, voire uniques. Les marques espèrent ainsi mieux fidéliser des consommateurs volages. Et celles qui n’ont pas pignon sur rue y gagnent un contact direct avec ces derniers sans le filtre de la (grande) distribution.

Pour s’adresser différemment à leur clientèle, deux piliers de l’art de vivre britannique, la marque de thés Twinings et le whisky Johnny Walker, se sont associés à un partenaire. La première ouvre un salon de thé dans la librairie parisienne de WH Smith tandis que le numéro un mondial du whisky (groupe Diageo) a installé un « salon » de dégustation au Whisky Shop de la place de la Madeleine.

Jouer la complémentarité

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex