Accueil : Économie Gestion en Lycées Professionnels

article Apple paie 318 millions d’euros pour fraude fiscale en Italie     -    publié le 02/01/2016

En Europe et aux Etats-Unis, les géants américains comme Apple, Google, Amazon ou Facebook sont vivement critiqués pour leurs politiques d’optimisation fiscale. Ces entreprises sont accusées de vouloir échapper à l’impôt en établissant des sièges dans des paradis fiscaux comme l’Irlande ou encore le Luxembourg.

Ces pratiques, la Commission Européenne n’en veut plus et pour lutter contre ces multinationales elle a lancé début décembre une enquête de grande ampleur. La Commission vise particulièrement MacDonald’s, Apple ou encore Amazon.

Aujourd’hui, un porte-parole de l’agence italienne des impôts a révélé dans le journal La Repubblica que la filiale italienne d’Apple avait accepté de verser 318 millions d’euros suite à une enquête pour fraude fiscale. Apple Italia a été accusé par les services antifraude de ne pas avoir payé l’IRES, qui est l’équivalent de l’impôt sur les revenus en Italie, entre 2008 et 2013. Au total, les autorités italiennes réclamaient 880 millions d’euros à Apple.

Après plusieurs mois de négociations, la filiale italienne du géant américain, dont le siège européen est établi en Irlande a fini par céder. Ce ne sont pas 880 millions d’euros qui seront versés mais 318 millions.

Source : News Republic

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex