Propositions pédagogiques autour de l'exploitation d'une comptine en anglais publié le 16/03/2015

C’est à l’école maternelle que les élèves forgent leurs premières compétences langagières. Avant cinq ans, l’oreille est sensible aux différences de prononciation et le jeune enfant est donc plus à même d’acquérir des phonèmes n’existant pas dans sa langue maternelle.

En langue étrangère comme en français, les répertoires de chants et comptines sont des supports privilégiés qui vont permettre aux enfants d’apprendre par audition et imitation en s’imprégnant des éléments qui les composent : lexique, formulations, prosodie, accentuation, intonation…

En joignant le geste à la parole, les élèves pourront comprendre la langue en la vivant avec leur corps sans avoir recours au français ni éprouver le besoin de traduire.

Vous trouverez ci-dessous des exemples de comptine très simples associant les couleurs et les parties du corps déclinés en trois niveaux de difficulté.

Corinne Pétrault, conseillère pédagogique départementale en langue vivante.

Documents joints

Propositions pédagogiques autour de l’exploitation d’une comptine en anglais à l’école maternelle.

Propositions pédagogiques autour de l’exploitation d’une comptine en anglais à l’école maternelle.

Propositions pédagogiques autour de l’exploitation d’une comptine en anglais à l’école maternelle.