Utiliser TACIT pour aider les élèves à renforcer leurs stratégies de lecteurs publié le 31/05/2019  - mis à jour le 06/06/2019

Plateforme de remédiation en lecture, compréhension de l'implicite et vocabulaire

En pratique :

La mise en route

Projet issu de la recherche, l’accès à la plateforme est payant mais "à but non lucratif". Il vous en coûtera 2€ par élève, sachant qu’une licence non utilisée durant l’année scolaire courante pourra être activée l’année suivante.
Suite à l’achat de licences, un accès "établissement" permet ensuite d’administrer très simplement la plateforme en créant les accès "enseignants" et en enregistrant les élèves. L’importation de listes est prévue par la plateforme afin de faciliter la création des comptes.
Les élèves inscrits disposent d’identifiants personnels valables durant l’année scolaire, à distribuer sous forme de cartes.

Construire ses séances

L’environnement adaptatif proposé par TACIT est un outil de plus dans la palette de l’enseignant lui permettant de construire une pédagogie différenciée, se basant directement sur les résultats des évaluations de ses élèves.
Avant la séance, l’enseignant ouvre sa session TACIT et prépare les exercices, soit en laissant le logiciel répartir les élèves dans des groupes de niveaux correspondants aux résultats des évaluations, soit en définissant lui-même les niveaux.

Il est ensuite possible de paramétrer :

  • le nombre d’exercices de l’entrainement (5, 10, 15 ou 20).
  • le niveau de difficulté de l’entrainement (de A le plus facile à J le plus difficile)
  • le format de la question principale (QCM, ouvert...),
  • l’ajout d’un ou plusieurs mots-clés en surbrillance dans l’énoncé de l’exercice,
  • l’ajout d’une question préparatoire,
  • l’affichage du score,
  • l’affichage de l’avancement,
  • la lecture audio de l’exercice

C’est sans doute là que réside tout l’intérêt de cet outil, il offre une base d’utilisation soit telle quelle, soit paramétrée par l’enseignant en fonction de ses objectifs.

Pendant les séances

L’enseignant peut suivre en temps réel le travail des élèves, et opérer ainsi un retour sur les difficultés rencontrées par les élèves. Il est possible de faire travailler les élèves en autonomie, en binôme ou en classe inversée.
L’enseignant peut utiliser le vidéoprojecteur pour faire émerger les réflexions collectives et permettre aux élèves d’expliciter et de verbaliser leurs analyses et stratégies personnelles.

prof