Accueil : Les Enseignants Documentalistes de l'Académie de Poitiers

article Dégooglisons internet avec Framasoft     -    publié le 07/05/2018

1 2 
Offrir ses données personnelles, c’est pas automatique

• "Quand c’est gratuit, c’est vous le produit !"

Cet adage, nous le connaissons bien, plusieurs d’entre nous l’utilisent pour leurs séquences pédagogiques sur l’identité ou les traces numériques.

Nous savons que « gratuit » ne signifie pas qui ne coûte rien. Le numérique n’échappe pas à la règle.
Si les géants du web que sont Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft réunis sous l’acronyme Gafam proposent des services « gratuits », c’est qu’ils y trouvent leur intérêt.

Pour s’enrichir en nous proposant leurs services ces sociétés récupèrent nos informations personnelles, localisation, habitudes d’achats et de consommation, centres d’intérêt et goûts, idées et valeurs... qui mises bout à bout révèlent, peu ou prou, notre profil psychologique. Hyper-connectés, nous générons en permanence des données qui deviennent propriété des géants du Net.
Quoi de plus facile alors que de monnayer ces informations constituant les Big data ?

• Un autre Internet est possible

De nombreux acteurs du Web, soucieux de la protection des données personnelles et appartenant au monde du libre, travaillent à ce qu’émergent des solutions alternatives aux grands pourvoyeurs de services soit-disant « gratuits ». Ce monde du Libre semble cependant souvent inaccessible au grand public.

En effet, un logiciel libre est « un logiciel qui offre et garantit les quatre libertés suivantes : utilisation, étude, modification et duplication en vue de sa diffusion (gratuite ou pas) » (voir Libres logiciels)
mais il ne garantit pas la simplicité d’utilisation, et tout le monde n’a pas les compétences techniques pour installer ces technologies sur son propre serveur.

Depuis 2014, un acteur du libre, l’association Framasoft, a lancé une campagne de sensibilisation en faveur d’un Internet décentralisé, éthique et solidaire : Dégooglisons Internet.
Une de ses actions vise à faire le trait d’union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel...) et le grand public.
Ce trait d’union se concrétise à travers 3 axes :

  1. Mise à disposition de services en ligne collaboratifs, sans inscription et sans publicité
  2. Mise à disposition de tutoriels pour installer les outils sur son propre serveur
  3. Mise en place de partenariats avec des associations et des hébergeurs pour faciliter l’installation des outils sur d’autres plateformes.

• Quelques exemples d’utilisation

Quelques services nous semblent particulièrement pratiques et simples d’accès :
Framapad (éditeur de texte) ou Framacalc (tableur), permettent d’écrire sur un même document de manière collaborative et/ou simultanée (est aussi équipé d’une messagerie instantanée). Utilisable avec ou sans compte.

  • Utilisation collaborative : centralisation d’informations (remplace avantageusement des échanges de mails entre plusieurs personnes dont on attend des réponses, avis ou informations par exemple), création d’un document de collecte, rédaction d’un exposé...
  • Utilisation individuelle : se substitue à la clé usb, sauvegarde automatique d’un document accessible à la maison et en établissement. A noter, Framapad repose sur le logiciel libre Etherpad, aussi installé sur l’ENT iCart.

Framadate permet de choisir une date de réunion ou de créer un sondage classique : simple à créer, quelques paramètres sont modifiables (personnalisation de l’url, accès possible par mot de passe, visualisation ou pas des résultats par les participants).

Exemple de sondage sur les choix d’acquisition de BD :

framadate_exbd_v2

Vous pouvez tester ce service en répondant au formulaire en ligne, "Quelles séries aimeriez-vous au CDI ?" et voir ainsi son fonctionnement.

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex