Accueil : Les Enseignants Documentalistes de l'Académie de Poitiers

article "Quel genre ?" de Christine Détrez     -    publié le 23/09/2015

Un court essai (108 pages) consacré à la notion de genre.

Après avoir défini ce qu’est le genre, la sociologue Christine Détrez déconstruit la fabrique du masculin et du féminin et démontre que ce qui est présenté par ses défenseurs comme des dispositions naturelles n’est en fait qu’une construction sociale idéologique. Nos modes de pensée en sont tellement imprégnés que nous pensons agir par choix là où nous sommes en fait profondément conditionnés par de puissants stéréotypes.

L’auteure illustre par de de nombreux exemples concrets le travail de ces stéréotypes qui s’immiscent dans tous les domaines de la vie sociale et privée et façonnent, à l’insu des individus, des identités sexuées. Chacun de nous les intègre, les reproduit et les perpétue. Or, les dommages individuels et sociaux sont considérables. Car tout le monde est victime de ce système de pensée dominant : en premier lieu les femmes, défavorisées par les inégalités qui en sont issues, mais aussi les hommes, contraints de se plier à la conformité de sa norme, et d’une manière générale l’ensemble de la société subissant ses interdits qui agissent comme autant de censures pour sa liberté et sa diversité.

Dans une réflexion dense qui va à l’essentiel dans un langage accessible, Christine Détrez dépasse le fréquent conflit hommes-femmes inhérent à ce débat pour se placer sur le plan beaucoup plus large de l’identité individuelle et collective de genre, qui ne doit surtout pas être confondue avec l’identité sexuelle comme le fait le système normatif dominant en assignant à tous et à chacun une sexualité et des caractéristiques sexués prétendument définis par la naissance.

Quel genre ? constitue un texte salutaire qui fait prendre conscience, d’une part de l’hégémonie d’une idéologie au très fort pouvoir normatif se présentant comme évidente et naturelle, et d’autre part de l’impérieuse nécessité de la combattre pour lui substituer une pensée plus lucide, libre et tolérante. A déclarer d’utilité publique !
A noter que la réflexion de Christine Détrez n’est pas étrangère à notre domaine professionnel puisqu’elle a consacré sa thèse de sociologie aux pratiques de lecture des adolescents.

Extrait :

« A ce jeu, nul-le n’est finalement gagnant-e : les femmes et les filles, toujours dévalorisées dans la valence différentielle des sexes et ses applications concrètes en termes de salaires, de place dans la société et dans la famille, d’assignation des tâches domestiques, etc., mais également les garçons et les hommes qui paient un lourd tribut à la domination masculine, que ce soit parce qu’ils dérogent aux normes de la virilité ou, paradoxalement, parce qu’ils y participent pleinement et paient le prix de la performance, de la dureté et de l’ambition. C’est ainsi à une ouverture des possibles qu’invite la réflexion sur le genre : non pas obliger les uns ou les unes à faire ceci ou son contraire, mais laisser, dans la mesure du possible, le choix, et que nul-le ne soit stigmatisé-e parce qu’il ou elle a ’’mauvais’’ genre ».

Quel genre ? Christine Détrez. Thierry Magnier. 108 p. 978-2-36474-658-9

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex