Accueil : Les Enseignants Documentalistes de l'Académie de Poitiers

article Le Printemps des poètes à la manière des souffleurs de poèmes     -    publié le 19/06/2015

• 1 - Le descriptif

De Septembre aux vacances d’Octobre 2014, les professeurs de français, Pierre Doignon, Sophie Leturcq et moi même, professeur documentaliste au CEPMO à Saint Trojan, avons décidé de travailler sur la poésie. 
Bien que ce thème soit abordé au niveau national en mars, nous avons tenu cette année à l’organiser en septembre car nous avions noté l’année passée les bienfaits d’une telle activité en termes de cohésion de groupe, d’intégration et de motivation de nos élèves de seconde.

Pour ce faire, nous nous sommes inspirés d’un groupe de poètes : « les souffleurs » qui vont dans les rues, dans les lycées, les collèges, les entreprises pour chuchoter dans des tuyaux leurs vers. Vous pouvez découvrir le travail des souffleurs : Les souffleurs

Nos élèves de seconde ont pris le relais. Ils ont écrit leurs poèmes traitant de l’autobiographie et sont allés livrer leurs mots auprès des classes de première, de terminale et des résidents handicapés du foyer Lannelongue. C’est donc en amont un travail coopératif avec les professeurs de français sur l’écriture de poèmes, avec la réalisation d’un recueil individuel dans lequel devait figurer un poème autobiographique en vers, un autre sous forme calligraphique, un poème du XIXe, un poème usant de la personnification. C’est dans ce recueil que les élèves ont choisi le poème qui allait être récité.

Chacun d’entre eux avait un rôle précis à jouer, metteurs en scène, costumiers, souffleurs, autant de postures permettant à chacun de s’exprimer à sa manière, selon sa personnalité. 
En revanche le cahier des charges était très allégé : ils devaient souffler leurs poèmes dans un tube et faire leur spectacle, mais ils avaient le choix de la mise en scène, des costumes à partir du moment où cela faisait sens ; sens qu’ils devaient justifier aussi bien à l’écrit qu’à l’oral.
Ainsi à force d’exercices, d’entrainements et de nombreux préparatifs, ils ont réussi à boucler le spectacle qui a eu lieu le lundi 6 Octobre 2014. 


Précédés d’un djembé, ils ont défilé vêtus de toges blanches parsemées de tâches rouges et noires, d’empreintes de mains rouges et noires, autant de signes identitaires relatifs à leur thème : l’autobiographie. Ces costumes étaient volontairement décalés, ainsi leurs écrits intimistes étaient mis en valeur par une apparence déconstruite, sauvage qui tranchait avec la douceur du souffle.

Les longs tubes leur permettaient de mettre le spectateur à distance car réciter une partie de soi est une opération délicate.

Ils ont déambulé, soufflé, puis ils sont partis avec le sentiment d’avoir pu donner du plaisir à ceux qui les ont écouté.

• 2 - Les objectifs et les compétences

- Les objectifs

  • libérer la voix et la poser ;
  • établir une confiance et une connivence entre les élèves ;
  • se sentir à l’aise avec son corps et se mouvoir au sein d’un groupe ;
  • pouvoir dire une poésie ;
  • devenir souffleur de poèmes autrement dit associer la poésie avec l’idée de transmission orale, de partage ;
  • défendre ses idées ;
  • développer une conscience esthétique permettant d’apprécier les œuvres, d’analyser l’émotion qu’elles procurent et d’en rendre compte à l’écrit comme à l’oral ;
  • faire percevoir aux élèves la liaison intime entre le travail de la langue, une vision singulière du monde et l’expression des émotions.

- Les compétences

  • être capable de lire un texte à l’oral et d’adapter son mode de communication à la situation ;
  • comprendre les principales caractéristiques de la poésie ;
  • savoir poser sa voix ;
  • mettre en scène un texte ;
  • savoir écouter l’autre.

• 3 - Pistes d’évaluation et remédiation

L’évaluation est formative puisqu’elle se fait au cours des séquences par des remédiations durant chaque séance.
L’évaluation est sommative puisque le recueil fait l’objet en fin de période d’une évaluation par les professeurs de français.

Enfin, le spectacle est le moment révélateur de l’acquisition des compétences.

On constate après deux années, durant lesquelles nous avons développé ce projet, que les élèves s’intéressent davantage à la poésie et s’en approprient les codes plus facilement. Ils portent de l’intérêt aux textes, aux auteurs et à la façon dont on écrit des poèmes.

Le fait qu’ils soufflent leurs poèmes leur fait prendre conscience de l’importance de la tradition orale et de la richesse des échanges. En effet, ils sont très plébiscités par les handicapés notamment.

C’est une exercice intéressant en terme d’autonomie des élèves, mais aussi un bon travail d’argumentation et de prise de parole à l’oral.

Après cette réussite, nous pensons désormais nous tourner l’année prochaine vers le slam !! A suivre .....

Cette année le Printemps des poètes sera consacré à l’insurrection poétique et se déroulera du 7 au 22 Mars 2015. Si vous souhaitez en savoir davantage rendez-vous sur le site du Printemps des poètes.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex