Mission RUPN publié le 16/09/2011  - mis à jour le 21/11/2018

12

Ateliers numériques

Le ministre de l’Éducation nationale a créé en novembre 2010 cette fonction d’intérêt collectif :

Afin de faciliter le développement des usages pédagogiques du numérique avec les élèves, il est nécessaire d’aider et d’accompagner les enseignants des collèges et des lycées afin qu’ils utilisent toutes les potentialités des outils et des ressources numériques.

Un accompagnement de proximité

Les missions et les activités des référent.e.s pour les usages pédagogiques numériques (RUPN) ont à l’époque été ainsi définies :

 1. Développer et faciliter l’utilisation pédagogique des Tice par les enseignants dans leur activité d’enseignement
 2. Assurer dans la durée un rôle de coordination et de conseil pour l’établissement
.

En 2015 deux autres points ont été ajoutés, les deux premiers restant prioritaires :

 3. Assurer la disponibilité technique des équipements en lien avec les collectivités territoriales chargées de l’équipement et de la maintenance
 4. Administrer les services en ligne par délégation du chef d’établissement
.

Le responsable légal de la gestion des services en ligne (dont l’ENT) reste le chef d’établissement. Mais il est important que le ou la RUPN soit informé des modalités de leur mise en œuvre, et qu’il ou elle soit présent.e lors de certaines échéances comme l’audit qui précède l’installation de l’ENT et la formation des enseignant.e.s à son usage.

Faciliter la formation des enseignant.e.s

Sa participation directe aux actions de formation peut être envisagée en fonction de l’adéquation entre ses compétences et les besoins locaux, mais aussi en fonction de la politique de l’établissement et des établissements voisins. Ainsi un besoin commun à différents établissements d’une même zone géographique peut donner lieu à un stage animé par le ou la RUPN d’un des établissements.

Un cadrage académique qui se précise depuis 2014

Dans l’académie de Poitiers, une enquête en ligne a permis pendant plusieurs années de faire un point en fin d’année auprès des RUPN et d’observer les besoins d’accompagnement.
 Consulter l’analyse des réponses pour l’année 2017/2018.
L’enquête a mis à jour la nécessité de préciser les rôles en matière d’assistance, qui reste une fonction très importante mais ne doit pas prendre le pas sur l’accompagnement de pratiques pédagogiques intégrant le numérique. Les RUPN doivent rendre possible l’évolution des gestes professionnels et accompagner un changement, dont l’enjeu est une formation des élèves adaptée à son époque.

Cette année un rapport sera à adresser aux chefs d’établissement, avec copie éventuelle à la DAN.

Depuis 2013 (loi de refondation de l’école 8 juillet 2013), une nouvelle répartition des compétences entre collectivités territoriales et services de l’État a par ailleurs induit la réorganisation des dispositifs d’assistance technique.

Une lettre de mission académique "RUPN", déclinaison académique du cadrage national et outil de dialogue, est adressée aux établissements. Elle permet de dégager des priorités en fonction du contexte local.

Documents joints

Courrier adressé en novembre 2018
avec la lettre de mission

Référent.e.s pour les usages pédagogiques du numérique éducatif