Accueil : Délégation Académique à l'Action Culturelle

article Rencontre avec Lionel Duroy à Loudun pour le prix Renaudot des lycéens 2012     -    publié le 01/01/2013

Prix Renaudot des lycéens 2012

Rencontre avec Lionel Duroy – Loudun Prix Renaudot des lycéens 2012

Couverture "L'hiver des hommes"

Jeudi 6 décembre 2012, les 300 lycéens qui ont participé au prix Renaudot des lycéens 2012 avaient rendez-vous à Loudun pour rencontrer le lauréat, Lionel Duroy, pour son livre « L’hiver des hommes » (éditions Julliard).
Lionel Duroy accompagné par Betty Mialet, directrice des éditions Julliard ont été accueillis vers midi au lycée Guy Chauvet par M. Philippe Rigault, Proviseur du lycée, pour une présentation officielle des différents participants et des onze représentants lycéens.

Photo Lionel Duroy 1

Des élèves en filière Bac Pro « technicien menuisier agenceur » du lycée professionnel Marc Godrie de Loudun et leur professeur monsieur Didier Fossati ont confectionné le trophée financé par le Conseil Régional Poitou-Charentes. Ce dernier a été remis par Mme Peignelin, Responsable Vie Lycéenne à la Région.

Le réfectoire du lycée Guy Chauvet avait été décoré pour l’occasion et les 11 élèves présidents de jury des lycées participants des académies de Poitiers, Limoges et Nantes ont pu déjeuner à la table de l’auteur et de son éditrice. Se sont joints à eux les autres élèves et leurs enseignants avant la rencontre de l’après-midi.

Photo Lionel Duroy 2

En début d’après-midi, plus de 300 lycéens et leurs professeurs avaient pris place dans la salle du centre culturel René Monory de Loudun, où madame Roudy, présidente des Amis de Théophraste Renaudot, a pris la parole pour lancer la rencontre accompagné par Emmanuel Devillers, chargé de mission lecture écriture DAAC rectorat de Poitiers.
Lionel Duroy, aujourd’hui romancier, longtemps journaliste à Libération et à l’Evénement du jeudi, est l’auteur d’une dizaine de romans publiés aux Editions Julliard, dont Méfiez-vous des écrivains, Priez pour nous, le Cahier de Turin et bien sûr, Le Chagrin.
Il inauguré cette rencontre avec ses lecteurs en affirmant sa surprise et son immense satisfaction de recevoir ce Prix. Les adolescents de leur côté, avaient préparé cette rencontre avec sérieux grâce à leurs professeurs de français et documentalistes. Aussi les questions pertinentes s’enchaînèrent sur l’auteur, son entrée en écriture, ses choix et surtout son parcours. L’auteur a répondu avec beaucoup de simplicité, de sincérité et surtout beaucoup d’émotion. Il est revenu sur sa surprise à l’annonce d’un prix émanant d’un public jeune alors que le sujet de son roman porte un regard pointu sur ce conflit complexe que fut la guerre en Bosnie, « C’était même la dernière chose envisagée » pour lui.

Photo Lionel Duroy 3

Lionel Duroy a insisté sur le poids de l’héritage familial et son conseil a été de « s’emparer de sa vie même au prix de ruptures graves. Notre vie nous appartient, on a le droit d’en faire quelque chose, il faut toujours privilégier, protéger sa vie ».
A la question d’un élève : « Est-ce que vous vous définissez en tant qu’auteur engagé ? », le romancier a répondu : « J’ai beaucoup de mal avec le militantisme, je reste un auteur de l’intime. Je ne crois pas aux bonnes ou mauvaises causes. On n’est pas tout blanc / tout noir. »
Et plus tard une autre question interpellera l’auteur sur son processus d’écriture. A la question, « Plus jeune, aviez vous imaginé d’écrire cela ? » l’auteur répond : « C’est la vie qui amène le sujet, l’état d’esprit à un moment donné, il ne faut pas aller sur quelque chose de contraint, il faut être terriblement curieux et aller vers … L’écrit est à l’intérieur de soi ».

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex