3ème Prix Jean Monnet des Jeunes Européens publié le 26/08/2008  - mis à jour le 04/02/2019

lancement en septembre 2008

12

Sélection des œuvres 2008

ISLANDE
Gudrun Eva Mínervudottir

_ Pendant qu’il te regarde, tu es la vierge Marie
Gudrun Eva Mínervudottir naît en 1976 à Reykjavík. Elle suit d’abord sa mère, professeur de piano, de village en village à travers le pays, puis réintègre la capitale en 1993 pour entrer au lycée et travailler comme barmaid.

En 1998, paraît le recueil de nouvelles Pendant qu’il te regarde, tu es la Vierge Marie, très bien accueilli par la critique, puis deux romans.
Gudrun Eva vit désormais à Reykjavík, où elle se consacre à l’écriture et, à ses moments perdus, aux études de philosophie à l’Université d’Islande.

"Pendant qu'il te regarde, tu es la vierge Marie"
Qu’il s’agisse de prendre un bain après un concert, de manger de la pâtée pour chats, d’adopter un ficus, de prendre Dieu pour amant ou d’ôter de la gorge d’un garçon la boule qui l’étrangle, le quotidien islandais de la narratrice ne manque pas de sel. Ni de piquant.
Voici des nouvelles courtes, souvent écrites à la première personne ; des histoires d’amour, de haine, de fantômes, de règlements de comptes avec les autres ou avec soi-même. L’humour, la candeur douce-amère qui se dégage de l’œuvre toute entière ainsi qu’une distance prise par rapport aux personnages laissent à penser qu’on peut tirer des leçons de ce qui nous est raconté, qu’il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre.

Le charme subtilement empoisonné d’une prose qui, sous des dehors de ne pas y toucher, sème une étrange confusion dans l’âme.

Zulma, 2008
Traduit de l’islandais par Catherine Eyjolfsson
NORVEGE
Erlend Loe

_ Muleum People
Né en 1969 à Trondheim, en Norvège, Erlend Loe est l’auteur de romans et d’albums pour adultes comme pour enfants. Diplômé de l’École de cinéma de Copenhague, scénariste, il vit à Oslo.
"Muleum People"
Julie, 18 ans, perd ses parents et son frère dans un accident d’avion. Incapable de faire son deuil, décidée à en finir, elle prend l’avion vers toutes les destinations du monde dans l’espoir de mourir. Sauf qu’elle ne meurt décidément pas. Et nous livre dans son journal intime ses tentatives de suicide aussi ratées que farfelues. Au fil de ses voyages, elle rencontre une ribambelle d’individus qui, peut-être, lui feront prendre conscience qu’elle a sa place dans le monde.

« Les gens sont mignons », a-t-elle, cynique, pour seul commentaire. Julie parviendra-t-elle, au final, à mettre fin à ses jours ?

Le lecteur retrouve l’ambiance de Naïf. Super. : comment continuer à vivre quand votre existence s’écroule ? Erlend Loe relève le défi de composer un récit grave sans jamais tomber dans le pathos, de la même façon qu’il aborde sur le mode de l’ironie des sujets tragiques sans verser dans le comique facile. Le tout forme un roman très « loe-foque » comme nous ne cessons de les aimer, au gré de réflexions simples sur des sujets compliqués et de situations plus farfelues les unes que les autres.

Gaïa, 2008
Traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud
ROUMANIE
Dan Lungu

_ Je suis une vieille coco
Né en Roumanie en 1969, Dan Lungu est maître de conférences de sociologie. Les éditions Jacqueline Chambon ont publié Le Paradis des poules en 2005. Je suis une vieille coco est son deuxième roman traduit en français. Une adaptation pour le cinéma est encours en Roumanie par le réalisateur Steve Gulea.
"Je suis une vieille coco"
“La Roumanie profonde peut être amusante, irrationnelle et fascinante. Imaginez-vous seulement la situation suivante : nous sommes en pleine dictature, on fait la queue pour tout, de l’huile et du papier toilette au pain et aux postes de TV ; Ceausescu, le Génie des Carpates, conçoit des plans pharaoniques et la police politique est aux aguets. Eh bien, savez-vous ce que font les gens comme vous et moi ? Ils inventent des blagues sur Ceausescu et ils rient... Cela ne les empêche pas, à la suite d’une miraculeuse révolte populaire, de jouir de l’exécution du dictateur le jour de Noël. Et cela ne les empêche pas non plus, peu de temps après l’exécution, de tomber dans la nostalgie et de regretter le communisme et Ceausescu, comme c’est le cas d’Emilia Apostaoe, la sympathique et énergique héroïne de ce roman. Comme je disais, la Roumanie profonde peut être ridicule, stupide et intéressante. Ou bien je disais autre chose ?”.
Traduit du roumain par Laure Hinckel

pour plus d’informations :