Accueil : Compétences

article Échanges de pratiques sur le travail et l’évaluation par compétences     -    publié le 14/04/2012

Des pistes pédagogiques sur l’approche par compétences élaborées lors d’une mutualisation de pratiques organisée par la mission Travail et Evaluation par Compétences

1 2 

Comment parvenir à faire évoluer les pratiques d’enseignement et d’évaluation notamment par la mise en œuvre de tâches complexes, promouvoir l’approche et l’évaluation par compétences, convaincre de la faisabilité et de mettre en synergie les compétences disciplinaires, pluridisciplinaires et transversales ? Comment convaincre que l’approche par compétences est un levier de la différenciation pédagogique ? Telles étaient les questions abordées lors d’une mutualisation de professeurs de toutes disciplines qui a permis des échanges fort productifs.
Il est nécessaire d’informer les enseignants du lycée, pour ceux qui ne le sont pas encore vraiment, de la mise en place du Livret Personnel de compétences au collège et de clarifier encore les questions liées à la validation et à l’outil LPC.

• Les questions récurrentes

- 1. Comment mettre en synergie les compétences, les niveaux des classes et les programmes ?

Pour mettre en évidence la continuité des parcours on peut réfléchir aux niveaux d’exigence progressifs. Pour cela, les grilles de références sont un document d’appui fort riche. En établissant ces liens, les élèves prennent conscience de la continuité de leur scolarité. Pour les enseignants, c’est un bon moyen pour prendre en compte les acquis des élèves en début d’année scolaire. Ces derniers peuvent ensuite, inscrirent cette progressivité des apprentissage dans un plan de formation.
On retrouve quelques exemples de cette démarche dans les travaux du groupe Lettres et Compétences (page 2).

 

- 2. Quel type d’activité proposer pour construire des compétences ?

Il est intéressant d’identifier les activités qui relèvent plutôt de l’approche par compétences (activité 3 dans l’exemple ci-dessous), c’est-à dire une activité contextualisée, ouverte et qui mobilise plusieurs ressources.

 

- 3. L’approche par compétences permet-elle de répondre à l’hétérogénéité de nos classes ? Si oui, dans quelle mesure ?

L’hétérogénéité peut être prise en compte par le biais de différents guidages pour une même tâche.

  • un document SvT collège (PDF de 85.5 ko)
  • un document Français 4ème - 2nde (PDF de 319.9 ko)
  • un document Maths 3e (PDF de 45.2 ko)

    Il ne s’agit pas de proposer plusieurs situations d’apprentissage mais d’en proposer une seule accompagnée de consignes différenciées.
    Ainsi, plus l’élève est en difficulté, plus on va lui proposer de guides, plus il est expert, moins il a besoin d’aide.
    On peut alors, dans une certaine mesure, gérer l’hétérogénéité d’une classe en apportant des aides plus ou moins importantes aux élèves, en fonction de leur degré de maîtrise.

 

- 4. Pratiquer l’approche par compétences, qu’est-ce que ça change pour l’enseignant dans sa classe ?

A partir de séances de cours différentes, on peut chercher celles qui relèvent davantage de l’approche par compétences (maths 3ème cours n°2 et niveaux de langue 2).

On remarque un certain nombre d’invariants : l’entrée dans la tâche en proposant une tâche complexe, accompagner l’élève en lui donnant différents guides et des apports en formation selon les besoins des élèves et enfin, terminer par un temps de synthèse collective.
Plus qu’une révolution des pratiques, c’est surtout un déplacement du regard des enseignants qui importe.

 

- Page suivante : "Des exemples de pratiques"

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex