Accueil : Pôle civique
Accueil >> Mémoire
Site Pôle civique

rubrique Mémoire

« Lorsqu’un acteur ou un témoin, ancien résistant ou ancien déporté, vient dans une classe, ce n’est pas pour faire un cours d’histoire, mais pour témoigner. Le cours d’histoire, c’est l’affaire du professeur.
Les mémoires transmises par les acteurs et leurs associations d’anciens déportés sont des mémoires patrimoniales, qu’on transmet aux descendants. Elles se situent au premier niveau, respectable, des souvenirs.
La Fondation pour la Mémoire de la Déportation cherche à fédérer ces mémoires, ce qui pose le problème du passage des mémoires patrimoniales plurielles à la mémoire collective, à la commémoration nationale, à la reconnaissance politique.
Il y a donc un rôle spécifique de la mémoire et de l’histoire.
L’histoire dérange et guérit tout à la fois ; elle est thérapie ; elle guérit les conflits de mémoire. Dans les classes, on ne fait pas de devoir de mémoire ; cela n’a pas de sens. On fait de l’histoire.
Il faut inscrire l’histoire de la déportation dans le temps long - l’histoire des camps commence bien avant 1939-1945 - et dans un territoire, pas seulement à l’échelon national, mais européen.
Une des erreurs à ne pas commettre est de présenter cette histoire en termes d’horreurs tels que cela rend l’intelligibilité historique impossible.
Il faut montrer les " zones grises " évoquées par Primo Levi.
Il faut faire sentir aux élèves la banalité du mal, par exemple un Eichman avant tout préoccupé de faire arriver à l’heure les convois de déportés.
Il faut montrer que quelque part le nazisme a des séductions.
Il ne faut pas utiliser les crimes nazis comme l’occasion d’une parenthèse morale, permettant de faire du civisme et de la morale sur la 2ème Guerre mondiale et d’expliquer le bien et le mal aux enfants.
La finalité de l’enseignement de l’histoire n’est pas morale, elle est civique. La défense des valeurs démocratiques des droits de l’homme ne concerne pas que la seule 2ème guerre mondiale, mais tout enseignement de l’histoire »

Dominique Borne, Stockholm, 2000

Sous rubriques

une rubrique Education civique

Rubrique du site Odyssée

une rubrique Mémoire et histoire en Mecklembourg

une rubrique Mémoire et histoire : textes et lois

Textes officiels et lois mémorielles

une rubrique Dossiers thématiques

dossiers thématiques en ligne sur les sites institutionnels

une rubrique Enseignement et enjeux de mémoire

Les questions vives et sensibles de l’enseignement

une rubrique Histoire contemporaine après 1945

une rubrique Les lieux de mémoire

Musées, sites, centres d’interprétation

une rubrique Commémorations et célébrations

Calendrier, symboles, problématiques

une rubrique Actualités

Colloques, conférences, fiches de lecture

Article
un article Rwanda, le génocide des Tutsi - publié le 29/08/2014

Site mis en place par la Mémorial de la Shoah pour comprendre le génocide des Tutsi

Agrandir
Imprimer
Imprimer
• Liens recommandés

Colloque de Brive, musée, service éducatif

Le musée, les projets, la recherche

Un site d’historiens : Le comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire.

Le site de la bibliothèque municipale de Lyon

Unité de recherche du CNRS, l’IHTP s’intéresse à l’histoire très contemporaine de la France, et participe à un mouvement d’européanisation de l’histoire du temps présent.

La problématique des rapports entre histoire et mémoire, présentée de manière argumentée sur le site du CRDP de Reims

Sur le site du CIDEM : journées, thèmes, outils

• Sites institutionnels

-

Ministère de la culture et de la communication

Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

Civisme et démocratie - CIDEM

Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité

éduscol, le site des professionnels de l'éducation

Scérén : des ressources pour enseigner

Site du ministère de l'Education nationale

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex