Accueil : Pôle civique
Accueil >> Patrimoine >> L'année Vauban >> Les plans-...
Site Pôle civique

article Les plans-reliefs     -    publié le 03/03/2007    mis à jour le 07/06/2011

CITADELLE_S

• Historique

La collection française des plans-reliefs est l’héritière d’une tradition née au XVIe siècle en Europe. Il était en effet courant pour les ingénieurs militaires de réaliser des maquettes pour représenter leurs projets de fortifications, les forteresses d’un territoire, ou encore les travaux de siège dirigés contre une ville.

La collection de Louis XIV est née en 1668, avec la commande que Louvois, ministre de la guerre, passe à Vauban du plan-relief de Dunkerque. La réalisation des premiers plans-reliefs avait pour objectif d’accompagner les travaux de fortification menés par les ingénieurs de Louis XIV dans les places fortes des Flandres espagnoles récemment conquises. Conçues comme de véritables outils d’expertise à distance pour le roi et son état-major, les maquettes figuraient en trois dimensions l’état d’avancement des travaux dans une place forte, présentant d’abord les projets, puis les réalisations en cours, et enfin les fortifications achevées.

Sources :
- Texte : Musée des plans-reliefs
- Photo : Citadelle de Saint-Martin de Ré par Association Vauban, L’exemple de Saint Martin de Ré

 

• Les Plans en reliefs des places du Roy

- par Antoine Roux, Nicolas Faucherre et Guillaume Montsaingeon

Il s’agit de la réédition, corrigée et augmentée d’un ouvrage qui replace la collection de plans-reliefs entreprise à la demande de Louis XIV dans le contexte des campagnes militaires du roi soleil et des conceptions de Vauban quant à la fortification des villes.

Poursuivie jusque sous napoléon III, cette collection est aujourd’hui
partagée entre le musée des Plans-reliefs à Paris et le musée des Beaux-Arts de Lille.

Conçus à l’origine comme des supports d’études pour la tactique militaire, ces plans-reliefs réduis au 600°, qu’on peut aujourd’hui regarder tels de véritables objets d’art, demeurent une source précieuse d’informations historiques et urbanistiques.

Leur contemplation transporte le spectateur à une altitude de 400 à 500
mètres et le fascine par la précision et la beauté de la réalisation de chaque élément.

Les auteurs :
- Nicolas Faucherre, professeur à l’Université de Nantes et spécialiste des
fortifications de Vauban.
- Guillaume Monsaingeon, ancien élève de l’école normale supérieure de
Saint-Cloud, agrégé de philosophie.
- Antoine de Roux, praticien de l’urbanisme et historiens des villes.

Coédition : Editions du Patrimoine & Adam Biro
Prix : 30 €

Agrandir
• Dans la même rubrique
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex