Accueil : Cinéma et audiovisuel

article Séquence pédagogique sur le montage     -    publié le 19/12/2010

A partir de l’analyse d’un extrait de film, travail théorique et pratique sur le montage.

Travail d’étude et d’analyse autour d’une séquence extraite du film "Le Jour se lève" (Marcel Carné, 1939, 87 min). Cette séquence montée en champ contrechamp est une confrontation entre J. Gabin et J. Berry.

• Niveau d’enseignement

Terminale L "Cinéma Audiovisuel"

• Compétences des élèves mises en œuvre lors de la situation d’apprentissage

Sens de l’observation et prise de notes lors d’une projection en classe.
Hiérarchiser les informations, esprit critique et esprit de synthèse.
Restitution des acquis de la classe de Première et de Seconde.
Autonomie de l’élève pour travail de recherche.

• Place de l’activité dans le cours et dans le programme

Il s’agit ici d’une étude de la fonction du montage qui est une notion clé du programme de "Cinéma Audiovisuel" de terminale.
Cette séquence permet aussi de réviser le découpage technique, l’élaboration d’un plan au sol et de travailler la méthode d’analyse filmique.

• Prérequis des professeurs dans la manipulation des outils

L’enseignant peut consulter une vidéo de la séquence avec une version brute et une version annotée en ligne. Si la lecture des séquences posent problème, nous pouvons apporter une aide technique.
Ces vidéos *.flv sont utilisables sur un ordinateur muni d’un lecteur multimédia (type VLC).

• Organisation matérielle

Il faut pouvoir lire le *.flv ou le dvd et le projeter sur grand écran.

• Durée de la séquence pédagogique

1 heure en classe et un délai de 15 jours de travail personnel pour que l’élève visionne le film dans son intégralité et rédige la production écrite.

• Description de la séquence pédagogique

Temps de classe :
l’enseignant projette la séquence brute 2 fois. Les élèves prennent des notes.

L’enseignant questionne les élèves sur le sens de la séquence (où elle se déroule, combien de personnages principaux, de quel type de situation il s’agit, qu’est-ce qui est raconté, que ressent le spectateur pour chaque personnage, est-ce qu’il y a un changement dans le rapport entre les personnages, …)

L’enseignant questionne les élèves sur la forme de la séquence (quelle est la durée, le nombre de plans, les raccords, quel type de montage, le son, y a-t-il des plans qui se distinguent des autres -le plan de coupe-, etc...)

L’enseignant projette une ébauche de plan au sol (qui se trouve en document sur la fiche élève). L’enseignant amène les élèves à exprimer que la règle des 180° n’est pas respectée sur la fin de la séquence, que le plan de coupe permet de changer de côté.

L’enseignant projette la séquence annotée et propose d’interpréter la séquence comme un combat de boxe dont le ring serait le bar, la trompette le son de cloche qui sépare les rounds.

L’enseignant distribue la fiche élèves, la classe est alors divisée en deux groupes : l’un pour les 16 premiers plan, l’autre pour les 16 derniers. Les élèves commencent le travail sur le découpage technique et proposent le plan au sol du tournage de la séquence. L’enseignant prendra soin de rappeler que la présence des lumières est souhaitable sur le plan au sol.

Temps hors classe :
Les élèves visionnent le film.

Les élèves rendent une analyse écrite de la séquence et la fiche complétée.

  • un document Fiche élève 1 (PDF de 3 Mo)

    Leçon de montage – le champ contre champ
    Le Jour se lève, Marcel Carné, 1939

  • un document Fiche élève 2 (PDF de 3.1 Mo)

    Leçon de montage – le champ contre champ
    Le Jour se lève, Marcel Carné, 1939

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex