Accueil : Cinéma et audiovisuel

article Les élèves du Lycée Guy Chauvet aux Rencontres Internationales Henri Langlois les 7, 8, 9 Décembre 2010     -    publié le 12/12/2010    mis à jour le 12/06/2015

Rencontres Internationales Henri Langlois

Comme chaque année depuis la création de l’option « cinéma audiovisuel », des élèves de seconde et de première inscrits dans cette option (22 des 24 élèves de seconde et de première) ont participé aux Rencontres Internationales Henri Langlois (R.I.H.L.) à Poitiers.

Ce festival met en compétition une sélection de courts-métrages expérimentaux, documentaires, de fiction et d’animation provenant d’écoles de cinéma du monde entier. Ces courts-métrages sont pour la plupart des films de fin d’études, et l’occasion pour ces jeunes cinéastes de confronter leurs choix artistiques et esthétiques à leurs pairs et au public dans les festivals.

Pour nos élèves, c’est l’occasion de rencontrer une grande variété de films courts, de jeunes réalisateurs qui parlent de leurs études, de leur école et de leur film. Ce festival montre de larges perspectives en termes de création, et potentiellement fait naître chez nos élèves, des envies de cinéma, à leur niveau et selon les moyens dont ils disposent.

Un programme spécialement composé à l’attention des scolaires par Julien Proust (chargé de l’éducation à l’image pour les RIHL) nous a été proposé, il permet de voir une sélection de films de tous genres, en plus de certaines compétitions.

Plusieurs temps forts ont ponctué ces 3 jours :

  • une leçon sur le cinéma d’animation des origines à aujourd’hui, s’appuyant sur des extraits de films par Alexis Hunot, (très appréciée de nos élèves).
  • une leçon de cinéma sur la mise en scène, à partir d’une séquence des 39 Marches d’A. Hitchcock, par N. Saada . (un peu longue mais intéressante disent les élèves).
  • un long métrage Tchèque : Le retour de l’idiot de Sasa Gedeon de 1999. (unanimité favorable chez nos élèves).

En ce qui concerne les divers courts-métrages vus cette année, les avis sont plus partagés et ont été l’occasion de discussions parfois enflammées entre eux et / ou avec nous enseignants. Les arguments pour ou contre ont montré une assez bonne réutilisation des savoir et savoir-faire en cours d’acquisition en ce qui concerne les techniques cinématographiques.Dans tous les cas, le retour est positif et ils disent volontiers « à l’année prochaine ! »

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex