Entrées récentes des immigrés en france (2004 à 2012) publié le 12/12/2014  - mis à jour le 07/01/2015

Etude INSEE

Les chiffres

Cette étude indique que « de 2004 à 2012, 200 000 immigrés sont entrés chaque année, en moyenne, sur le territoire français » d’où une augmentation effective moyenne de 90 000 personnes immigrées par an (si l’on tient compte des décès et des départs), soit au total 8,8 % de la population française.

Elle précise également que « de 2004 à 2009, les entrées en France sont restées stables, puis ont augmenté, de 2009 à 2012, en raison essentiellement de l’afflux d’immigrés européens »

Les profils de personnes

Le profil de ces personnes évolue. On voit une augmentation (régulière depuis les années 70) de la part des femmes et des immigrés européens qui représentent près de la moitié des immigrés entrés en France en 2012 (contre un tiers dix ans auparavant)

«  L’immigration d’origine européenne est majoritairement portugaise, britannique, espagnole, italienne ou allemande .
Depuis 2008, malgré la hausse du niveau de diplôme, la part des immigrés déclarant occuper un emploi l’année de leur arrivée en France est stable » et « six nouveaux migrants sur dix vivent en famille l’année de leur arrivée en France »

Le document intégral (PDF, 723 Ko) est téléchargé en pièce jointe.

Document joint

Impression

  Imprimer

  L'article au format pdf

Partager

   

Dans la même rubrique

 Entrées récentes des immigrés en france (2004 à 2012)
 Différences d’origine et origine des différences :
 Migrations
 Activité des immigrés en 2012
 La Cour de Babel
 Le Droit des étrangers