Rendre la parole aux élèves, clé pour les accompagner sur les voies de la réussite publié le 13/06/2014

de Jean-Pierre Bourreau et Michèle Sanchez, préface de Françoise Clerc. Chronique sociale, 2013

L’échec des élèves (dits "en difficulté") à l’école se traduit généralement par un acharnement des animateurs à "privilégier les pratiques réflexives sous toutes leurs formes : écrite et individuelle systématiques avant les échanges oraux collectifs (un dispositif très riche de Groupe d’analyse de pratiques scolaires) avec des retombées très positives".

Voir la présentation de l’ouvrage

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Partager