Accueil : CASNAV

article Réflexions sur l’évaluation (2)     -    publié le 24/01/2014    mis à jour le 04/02/2014

2e partie : l’évaluation et l’école

1 2 3 4 5 6 7 8 

- Les angles morts de l’évaluation du système éducatif : retour sur les disparités d’éducation en France / Choukri Ben Ayed

La rhétorique de l’évaluation a envahi la sphère éducative, faisant d’elle un objet suspect :
- car l’évaluation émane en général d’une injonction de nature à déboucher sur des sanctions ou des gratifications,
- car les procédures ne sont jamais neutres ou basées sur la simple vertu. Elles sont l’expression d’un pouvoir, d’un contrôle.
Dans le champ scolaire, l’évaluation n’échappe pas à ces règles. L’article est consacré aux lacunes, manquements, angles morts de l’évaluation.

  • 1 - Enjeux et difficultés des enquêtes sur les disparités territoriales d’éducation

Cf. recherche menée de 2002 à 2006 à la demande du ministère de l’EN, du ministère de la Recherche et Direction de l’aménagement du territoire et de l’action publique : existe un décalage entre l’importance des enjeux d’une question scolaire et l’insuffisance des connaissances disponibles.
Il existe une profusion de discours sur l’évaluation, mais une réalité des obstacles méthodologiques , techniques, voire politiques entrainant une disparité dans l’offre de formation, les moyens matériels et humains mobilisés et les résultats scolaires des élèves.
Il s’agissait également de rendre compte de "l’effet académie" en s’appuyant sur les données de statistiques scolaires à tous les niveaux du cursus (sauf enseignement supérieur). Mais cet effet est difficilement mesurable, la réussite scolaire restant définie de façon lacunaire (cf appréciation).
Enfin, elle visait à à "améliorer les conditions d’appropriation par les enseignants des politiques nationales et leur adhésion à ces politiques".

  • 2 - Réduire les angles morts de l’analyse du fonctionnement de l’institution scolaire

Une difficulté : la fiabilité des sources.
La constitution d’observatoires locaux des parcours scolaires reliant préoccupations territoriales et scolaires paraît fructueuse, promouvant une nouvelle démocratie éducative fondée sur des outils de connaissance rigoureux et détachés des pressions institutionnelles.

Quel que soit le type d’académie, il est difficile d’établir un rapport direct entre les résultats des élèves et la mise en oeuvre d’actions particulières. L’essentiel se joue entre les murs de la classe, dans le cadre de certains horaires, sur la base de certains programmes, entre des enseignants sont la tâche est de transmettre des savoirs, des savoir-faire, des savoir-être, et des élèves dont les conditions du progrès sont l’intérêt, la motivation, le travail et l’effort.
La construction des indices a permis de privilégier l’échelle départementale comme unité pertinente.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex