Accueil : CASNAV

article Les immigrés dans les systèmes scolaires     -    publié le 13/11/2013    mis à jour le 17/03/2014

What do immigrant students tell us about the quality of education systems ?

Cet article de 4 pages en anglais, format PDF (2,2 Mo) formule 6 remarques :

  • Le différence de réussite entre élèves immigrés et non-immigrés est moins importante dans les systèmes recevant de nombreux immigrants et de situations socio-économiques différents,
  • - Le système éducatif d’accueil joue un rôle important dans le processus d’intégration
  • Dans les pays de l’OCDE, 8 à 10% des jeunes âgés de 15 ans atteignent les bases
  • Dans 13 pays, les immigrants atteignent un peu plus de 2% de la population et les élèves représentent environ 5% des élèves,
  • En Irlande, au Lichtenstein, en Nouvelle Zélande, en Russie, en Espagne et aux USA, les jeunes immigrants représentent un peu plus de 5% de la population et 30% de la population des élèves,
  • Au Canada, en Grèce, et en Italie, la population immigrante atteint 3 à 5% de la population.

- Les performances et les besoins des élèves migrants

Selon PISA, les élèves d’un même pays d’origine et de situation socio-économique semblable montrent des erformances très différentes selon le pays d’accueil (cf. tableaux p. 2).

- Etude sur les élèves des pays de l’OCDE

Le même étude est réalisée sur les élèves de ces pays ayant immigré vers d’autres pays (cf. P. 3 sq.).
Ces élèves sont soit au-dessus, soit au-dessous de la moyenne déterminée par l’OCDE.

- Conclusion

  • Les différences de performances les plus importantes entre élèves de même situation socio-économique et de même origine amènent à penser que l’école influence les performances des élèves.
  • Cependant, quelques systèmes éducatifs semblent faciliter l’intégration des élèves mieux que d’autres.
  • Les politiques scolaires peuvent également minimiser les différences entre les performances des immigrés et non-immigrés. Même s’il est utile de considérer la provenance des migrants, ce n’est probablement pas le facteur le plus important pour influencer l’intégration.
  • Généralement, ce sont les systèmes qui gèrent les éléments socio-économiques mieux que les autres qui font que les enfants réussissent le mieux.

L’intégralité du document (4 pages. 2,2 Mo) est visible en fin d’article.

- Document joint
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex