L'enfant allophone à la maternelle publié le 07/10/2013  - mis à jour le 19/12/2013

L’élève allophone à l’école maternelle

Les conseils ci-dessous sont issus du site de l’académie de Créteil.

Certains enfants arrivent à l’école maternelle en ne connaissant que la langue de leurs parents.
La cohabitation de deux langues (la langue maternelle et le français) n’est en rien un handicap à l’acquisition d’une nouvelle langue. Au contraire, la langue maternelle est le socle sur lequel l’enfant s’appuiera pour apprendre une nouvelle langue.

On observe parfois dans les classes des comportements mutiques chez ces élèves avec une prévalence 3 à 4 fois plus grande que chez les enfants francophones. Ce mutisme révèle pour eux la complexité du rapport à la langue et au langage.

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Partager

     

Dans la même rubrique

 L'enfant allophone à la maternelle