Accueil : CASNAV

article Fiche de liaison     -    publié le 21/09/2009    mis à jour le 19/10/2009

Accueillir au mieux d’un nouvel arrivant en France nécessite que certains points de sa vie et de sa scolarité antérieures soient connus des intervenants. Les textes réglementaires prévoient que tout ENAF soit évalué avant d’être affecté dans une école ou un établissement.

• Rôle des cellules d’accueil

Si la mise en place de cellules, plateformes d’accueil est souvent préconisée, c’est parce qu’elles présentent plusieurs avantages. Il s’agit de scolariser le jeune arrivant dans notre système scolaire en lui apportant toute l’aide nécessaire, et donc en tenant compte de son vécu antérieur. D’une part, le jeune et sa famille vont pouvoir appréhender en une seule fois le système scolaire français : outre les explications qu’ils vont recevoir en termes de généralités, ils vont pouvoir mieux appréhender les divers intervenants de l’Ecole qui pourront les aider dans le futur. Ils vont rencontrer tous ceux qui seront amenés à suivre le parcours du jeune : les enseignants qui vont tester les connaissances scolaires, le(la) conseiller(e) d’orientation psychologue qui effectuera un positionnement selon les voeux d’orientation scolaire et professionnelle du jeune, facilitant ainsi le suivi de l’adéquation voeux du jeune/progression scolaire,... l’assistante sociale qui pourra faire le lien Ecole/extérieur,... etc...

• Les tests de positionnement

Rappelons que les tests de positionnement scolaire ne sont pas une évaluation ni de toutes les connaissances de l’élève ni de son niveau dans otutes les disciplines. Ils sont avant tout destinés à prévoir une scolarisation en dispositif avec enseignement FLS ou non et à appréhender le degré de maîtrise de la langue d’origine (lecture, compréhension de base), le degré de maîtrise de la langue française s’il y a lieu et les connaissances uniquement en mathématiques (en raison de l’importance de la discipline dans notre système scolaire, sachant que l’enseignement de cette discipline diffère profondément d’un pays à l’autre). Des résultats de ces premières évaluations ne dépend pas de manière prédominante l’affectation en classe qui doit rester proche du niveau de la classe d’âge, mais bien la qualité de la prise en charge.

• La fiche

La fiche de liaison proposée ici s’efforce de prendre en compte en une seule page les points essentiels nécessaires aux divers intervenants avant l’affectation puis pour le suivi de l’élève.

- Document joint
un document EVALUATION_ENAF (Word de 124 ko)
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex