La taille des classes : un levier permettant d’améliorer les résultats des élèves publié le 03/05/2019

Formation destinée à des formateurs et des cadres de l'Education Nationale, à l'Institut Français d'Education le 14 novembre 2017


olivier monso - ifé

A partir d’une évaluation que la DEPP a produite en 2014, Olivier Monso revient d’abord sur le bilan alarmant de l’état des inégalités scolaires en France, en confrontant les résultats des pourcentages d’élèves qui maîtrisent ces compétences et l’origine sociale des parents : dans le groupe des 20% des élèves des milieux les plus défavorisés, 69% en 2015 avaient acquis la compétence maîtrise du français en début de 6 ème, contre 94% pour les élèves des milieux les plus favorisés. Ce constat touche toutes les disciplines évaluées.

Diminuer le nombre d’élèves par classe permettrait-il d’améliorer les résultats des élèves tout en réduisant les inégalités ?

C’est la question qu’il essaie de traiter en se méfiant des idées simples.

L’article complet, disponible sur le site du Centre Alain Savary, est accompagné d’une captation vidéo chapitrée de l’intervention d’Olivier Monso d’une durée de 39 minutes.


Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 François Ventrou

Partager

   

Dans la même rubrique

 La taille des classes : un levier permettant d’améliorer les résultats des élèves
 L'écriture et la lecture
 Pour enseigner la lecture et l'écriture au CP