Dispositif ECLAD - Des espaces d'apprentissage qui favorisent la coopération et l'autonomie des élèves publié le 12/01/2021

Le Lycée Audouin-Dubreuil s’est engagé dans une démarche d’aménagement d’espaces d’apprentissages favorisant la collaboration et l’autonomie des élèves, et au service d’une pédagogie différenciée.

photo_1

A l’origine du projet

Le Lycée Audouin-Dubreuil de St Jean d’Angély est un lycée qui dispense des formations générales et technologiques, des formations professionnelles et des formations post-bac.

Lors de la réorganisation du "labo" de langues, la proviseure de l’établissement1 a décidé d’impulser un projet ayant pour objectif de "penser" les espaces comme étant au service des apprentissages, plutôt que de les subir.

Elle a donc proposé à une équipe d’enseignants déjà engagés dans une démarche de réflexion sur les pratiques pédagogiques différenciées et diversifiées de travailler aux aménagements des espaces nécessaires à la mise en œuvre de cette pédagogie.

Les objectifs du projet

Vidéo Constats et objectifs - Interview de Mathilde Chevrel, référente du dispositif (durée 01:16) (MPEG4 de 12.4 Mo)

Il s’agit de repenser les environnements de travail et les espaces d’apprentissage, qu’ils soient physiques, matériels, ou pédagogiques pour :

  • favoriser une pédagogie différenciée et diversifiée, centrée sur l’élève et non l’enseignant.
  • Favoriser l’autonomie des élèves par l’utilisation d’outils numériques connectés mis à disposition des élèves suivant les activités pédagogiques.
  • favoriser le travail collaboratif, et les interactions entre les élèves et avec les enseignants.2

(1) Mme Yamina Miara a occupé la fonction de Proviseure au Lycée Audouin-Dubreuil jusqu’en 2019

(2) Le nom du dispositif ECLAD est en lien avec cet objectif : Enseignement Collaboratif Lycée Audouin-Dubreuil