Des couleurs aux services des compétences publié le 23/04/2018  - mis à jour le 10/02/2020

Collège Pierre Loti - Rochefort

Jongler avec les couleurs pour mieux accompagner

Les parents quant à eux sont eux aussi intervenus dans la diffusion de cette innovation en venant en début d’année présenter les bienfaits et le fonctionnement de l’évaluation par compétences.
Car ce n’est pas seulement le mode d’évaluation qui a changé mais aussi le rapport aux parents. En effet, ils sont désormais beaucoup plus impliqués dans la scolarité de leurs enfants notamment par le biais des aménagements plus nombreux pour ceux qui en ont le plus besoin.
Les parents sont donc reçus avant le mois d’octobre afin d’établir les contrats et les aménagements nécessaires à leur enfant selon les difficultés qu’il rencontre par l’entremise du PPRE (Plan Personnel de Réussite Educative) entre autres.
Un point est fait chaque mois qui permet les remédiations nécessaires pour mettre en place les outils qui accompagneront leurs enfants vers la réussite.

C’est ce regard croisé de toutes les disciplines qui permet à l’équipe pédagogique de communiquer de façon plus précise avec les familles quant à la progression de chaque élève.

Désormais, l’erreur devient aussi importante que la réussite. Ainsi le fait d’errer ça et là, de se tromper n’est plus montré du doigt mais bien valorisé comme point de départ de la progression de chaque jeune.

Ce sont les erreurs individuelles qui permettent la pédagogie différenciée et les erreurs collectives qui permettent la remise en cause d’une méthode pédagogique associée à une notion précise. L’erreur devient un élément du processus didactique. Ce ne sont donc pas seulement les apprentissages qui sont interrogés mais aussi les méthodes.

Si Marion Grifouillère, l’enseignante d’arts plastiques parle avec bienveillance des classes couleurs c’est sans aucun doute parce que les couleurs réunies bien que différentes parviennent à créer une unité, celle de la salle de classe où les apprentissages différenciés s’adaptent à chacun pour qu’ensemble ils avancent à l’unisson.