Evaluer avec des tâches complexes en SVT au collège publié le 14/02/2012

Quelques illustrations de tâches complexes en SVT

Evaluation et correction

Une grille d’évaluation (pdf) a été proposée et expliquée aux élèves en début d’année.
Une grille commune, moins détaillée est en cours d’élaboration.

Evaluer différemment, évaluer en prenant en compte les compétences du socle commun.

Pendant la séance on peut très facilement évaluer l’investissement et l’attitude des élèves. Il s’agit de la compétence 7 (Autonomie et initiative).
Pour la compétence 3 (les principaux éléments de mathématiques et de la culture scientifique), il ne faut pas perdre de vue que l’on cherche à évaluer leur raisonnement. Les informations relevées peuvent être en adéquation avec le raisonnement proposé par l’élève, mais la réponse peut-être fausse.
Dans un premier temps, accepter une réponse erronée, mais logique n’a pas été si évident !

La correction

Très souvent, on obtient des réponses très différentes les unes des autres. Après une brève présentation des résultats obtenus, les élèves sont souvent en attente de la bonne réponse.
A la fin de l’heure, une compétition constructive émerge.
« C’est nous qui avons raison, hein Madame ! »
Certains élèves continuent à discuter et argumentent pour défendre leur point de vue tout en rangeant leurs affaires.
Piquer la curiosité des élèves, un autre intérêt des tâches complexes !
La semaine suivante, les élèves sont généralement plus à l’écoute lors de la correction.

Au moment de la correction c’est l’occasion de présenter certaines productions d’élèves pour leur rigueur, originalité. Pour d’autres, c’est un moment où on essaie de leur redonner confiance en les valorisant sur certains points.

Différenciation pédagogique

Pour les groupes repérés précédemment, il faut proposer des stratégies pédagogiques différentes.
Les groupes peuvent être choisis par le professeur, des groupes homogènes qui n’ont pas rencontré de difficulté peuvent travailler en autonomie alors que d’autres seront pris en charge par le professeur.
Les critères de réussite peuvent être identifiés plus clairement pour certains élèves.
Des aides ciblées peuvent être proposées avant que le groupe ne le demande.
Pour les groupes d’un bon niveau, on peut proposer qu’ils deviennent tuteurs d’un autre groupe ou leur donner une activité d’approfondissement.

Pour conclure je terminerai juste par une citation de Jean Marie De Ketele :

« Parler moins, faire agir plus et observer pendant ce temps ! »

Documents joints