Accueil : B2I - C2I
Accueil >> Résultats, concours >> B2I lycée,...
Site B2I - C2I

article B2I lycée, où en sommes-nous en 2011 ?     -    publié le 07/03/2011    mis à jour le 25/03/2011

En 2009 et 2010 des analyses ont été menées par le ministère concernant la mise en œuvre du Brevet Informatique et Internet dans les lycées.
Elles sont issues de l’enquête ETIC (résultats déclarés par les lycées qui répondent à l’enquête en ligne).

• Enquête nationale 2009

71% des lycées et 62% des lycées professionnels publics ont répondu à cette enquête nationale.

- Une mise en oeuvre encore partielle :

- dans plus de la moitié des lycée d’enseignement général et technologique aucun enseignant n’est impliqué dans le Brevet Informatique et Internet
- 18.3 % des LEGT délivrent des B2I lycée
La mise en œuvre est plus importante en lycée professionnel
- Environ 55 % des LP déclarent avoir au moins un enseignant impliqué dans la validation du B2I
- 31.4 % des LP délivrent des B2I lycées.

- Le taux d’obtention de l’attestation devient significatif :

- dans les LEGT qui délivrent des B2I lycée, 30% des élèves de terminale en moyenne l’ont obtenu.
- dans les LP impliqués 14.7% des élèves de terminale en moyenne l’ont obtenu.

• Enquête nationale 2010

De nouveaux indicateurs ont été ajoutés à l’enquête ETIC. Ils reflétent la proportion d’enseignants et le nombre de disciplines impliquées, ainsi que la progressivité de la validation des compétences du B2i.

En lycées, seulement 10% environ des élèves de 1° ont validé au moins partiellement le B2i lycée à l’entrée de la classe de 1°. Cela peut s’expliquer par la faible participation des enseignants de lycée dans ce domaine : seuls 10% des enseignants en LEGT et 18% en LP s’impliquent dans la validation des compétences numériques.

Des mesures ont été annoncées par le ministère en novembre 2010 dans un plan de développement de l’usage du numérique :

Le brevet informatique et internet doit être revitalisé et réaffirmé, pour assurer sa mission de formation des citoyens numériques de demain. Il s’agit en particulier de faire évoluer, au cours de l’année 2010‐2011, les référentiels de compétences afin de mieux prendre en compte les pratiques numériques des élèves, et mieux accompagner leur formation civique. L’échelon lycée bénéficiera d’un effort afin de ne pas laisser les jeunes lycéens hors de ce système. Les mesures prises pour le collège doivent pouvoir être transposées au lycée :
- l’accompagnement des équipes académiques pour obtenir une progression importante dans le déploiement ;
- une étude sur la pertinence d’une prise en compte du B2i au baccalauréat, dans le cadre de la réforme du lycée ;
- une mise en relation avec le C2i niveau 1 étudiant.

• Résultats académiques 2010

Les analyses menées dans l’académie s’appuient sur l’outil de gestion des validations GIBII (utilisé par 90 % des lycées et lycées professionnels).

- Une mise en œuvre encore incomplète mais au-dessus de la moyenne nationale :

En fin d’année 2009/2010
- 69 lycées sur 90 (chiffre incluant les lycées privés) soit 76.6 % des lycées, ont au moins un enseignant impliqué dans le B2I.
- 67 lycées soit 74.4 % ont délivré des B2I lycées.
- 45% des élèves de LEGT et 42% des élèves de LP avaient une feuille de position B2I lycée entamée (au moins un item validé).

- Un taux de réussite à l’attestation qui devient significatif sur l’ensemble de l’académie :

Beaucoup de validations s’effectuent à l’issue de la période des TPE (travaux personnels encadrés).
En rapprochant le nombre d’élèves qui ont quitté le lycée titulaire du B2I lycée en juin 2010 du nombre d’élèves candidats au baccalauréat, on obtenait un ratio de 29.51% en LEGT et de 30.48 % en lycée professionnel.
Certains lycées ont commencé à relier compétences numériques et méthodologie avec les élèves de seconde.

Des analyses et perspectives pour 2010/2011 ont été publiées sur le site de la Matice :

.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex