Accueil : B2I - C2I
Site B2I - C2I

article B2I lycée : parole d’élève     -    publié le 27/10/2010    mis à jour le 19/04/2013

Leonard entre en terminale au Lycée Pilote International Innovant.
Grand utilisateur de l’informatique et d’Internet, il participe à un site communautaire d’entraide informatique. Nous lui avons posé quelques questions :

• 1/ Comment vous formez-vous à l’informatique, tes copains et toi ?

Beaucoup par nous-mêmes, et par entraide, entre élèves et entre personnes sur internet. C’est d’ailleurs pour cela que je "mets mes compétences en informatique à disposition des autres" sur la communauté Web Kommunauty.fr.
Il y a certaines choses qu’on a apprises à l’école : par exemple au collège on a appris à faire des graphiques, à mettre en forme des textes, au lycée comment on présente une bibliographie...
Travailler en groupe, pour les TPE, pour les exposés, nous permet de nous former entre nous.

• 2/ Est-ce que vous apprenez à utiliser Internet de manière légale et en respectant certaines règles ?

Oui, par la pratique. Nous avons dans notre lycée ce qu’on appelle les "Projets Inter Disciplinaires", c’est exactement comme les Travaux Personnels Encadrés mais c’est en seconde.
Dans le cadre de ces "PID" on réalise une émission de radio, un exposé et un journal, on doit donc faire des recherche, des bibliographies, etc... et les professeurs qui nous encadrent nous font au début un topo sur les droits d’auteurs, les licences Creative Commons, comment faire une recherche d’images libres de droits.
Nous avons aussi une liste de banques d’images libres (mise en ligne par
nos documentalistes).
Il y a une procédure pour montrer qu’on a bien l’autorisation de la personne
quand on veut utiliser son image dans le journal.1

Fackeln, photo Léonard.

• 3/ Il arrive que vous sachiez mieux utiliser certains outils informatiques que vos professeurs ?

Oui, on est une petite équipe de passionnés d’informatique, c’est normal que nous sachions faire beaucoup de choses, nous y consacrons beaucoup de nos loisirs. Mais il y a certains outils qu’ils connaissent mieux que nous, qui sont utiles surtout pour les études et le travail, comme le tableur.

• 4/ Est-ce que tous les élèves comprennent les items du B2I ?

S’ils ne comprennent pas du 1er coup il y a un lien officiel sur le site du lycée qui donne des explications et des exemples.
Notre site d’entraide comporte une page qui peut les aider les élèves, les explications sont simples mais sont complétées par un lexique, et des tutoriels.

• 5/ Les enseignants exigent-ils que vous fournissiez une explication pour vous valider les items du B2I ?

Pas systématiquement, parce qu’après il faut trouver le temps de lire ces explications. Mais la plupart d’entre eux l’exigent. C’est utile, de devoir expliquer, ça aide à avoir les idées claires.
Le nombre de caractères que peut comporter cette explication est limité, alors on doit être précis mais concis.
Quelquefois on peut mettre un lien vers une preuve. Pour certains des items j’ai écrit un tutoriel, ce qui a servi à la fois à remplir notre site, à valider mon item, et à permettre aux élèves de venir apprendre chez nous.

• 6/ Comment les professeurs évitent-ils que les élèves copient, pour obtenir la validation d’items avant même d’avoir vraiment les compétences, des justifications fournies par d’autres ?

En expliquant que ce qui compte dans le B2I c’est le travail, notamment pour plus tard...que c’est gratifiant de progresser...que ce ne sont que des petits items, donc faciles à acquérir rapidement (on peut citer des exemples de ce qu’on a fait, éventuellement en mettant le nom d’un adulte qui nous a vu travailler).
Mais le professeur doit expliquer ça sans faire un laïus pénible.
De toutes façons les réponses copiées risquent d’être repérées, si ça ne ressemble pas à notre langage le professeur recopie la phrase suspecte dans la fenêtre d’un moteur de recherche, ou cherche si on la retrouve dans d’autres messages d’élèves sur GIBII.

• 7/ Qu’est-ce qui motive un élève qui a déjà la réputation d’être fort en informatique, pourquoi prendre le temps de travailler pour obtenir le B2I ?

C’est satisfaisant d’avoir une courbe qui grimpe vers le 100 % :-)

Dans notre lycée il y a peu d’élèves qui n’obtiennent pas le B2I, mais tout le monde ne l’obtient pas à la même vitesse et de la même manière.
Certains cherchent à approfondir, d’autres estiment que ça ne sert pas à grand chose.
Pour moi c’est le savoir-faire qui me parait important, et ce qui se passe après le bac : si on présente un 19 de moyenne au bac mais que notre dossier de candidature est moche, c’est pas trop grave... mais si on a pas des notes géniales il vaut mieux que le dossier ait l’air joli et sérieux, l’école où on postule pensera qu’on est sérieux et qu’on travaille bien
... Un bon dossier, ou un joli curriculum vitae, c’est toujours un plus, voire même un rattrapage...

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex