Accueil : B2I - C2I
Site B2I - C2I

article Organiser le B2I dans le collège     -    publié le 18/08/2007    mis à jour le 06/06/2013

Logo interface élève dans GIBII

Dans notre académie la mise en oeuvre du B2I s’est souvent faite autour de quelques enseignants pratiquant les nouvelles technologies ou la pédagogie par projets.

Il a parfois été délicat de passer à la phase suivante, permettant de généraliser à tous les élèves et sur la totalité de leur cursus la possibilité de se faire valider les items du B2I. Cet objectif est atteint dans de bonnes conditions si chaque année au moins la moitié des enseignants peut participer aux validations.

Dans certains collèges, pour que le B2I devienne un réflexe les élèves ont un aide-mémoire dans leur carnet de liaison, et les modalités de validation sont présentes sur le site du collège.

La généralisation nécessite des concertations entre les enseignants par équipe pédagogique (pour que chaque classe ait plusieurs enseignants pouvant valider des items), et/ou par équipe disciplinaire (pour choisir les logiciels, harmoniser les pratiques, définir le niveau de compétence attendu des élèves, etc...). Les temps de concertation étant parfois difficiles à trouver, notamment quand les professeurs interviennent dans plusieurs établissements, ces réunions doivent être préparées, et parfois complétés par des temps informels de discussions entre les enseignants. Quand ce dialogue existe, les moins expérimentés en usage des TICE s’appuyent sur leurs collègues.

Les enseignants documentalistes et le personnel de la vie scolaire sont avec profit associés à cette mise en oeuvre.

un document Témoignage d’une coordinatrice (PDF de 29.1 ko)

Collège Pierre-Mendès France à la Rochelle

Dans certains établissement la concertation a abouti à une répartition des validations par niveaux, qui pourra être reconduite d’année en année, éventuellement ajustée en cas de besoin. Exemple au collège Jean Macé.

Dans un collège, pour repérer les occasions données aux élèves d’acquérir les compétences, un tableau a été placé en salle informatique pour que les enseignants notent quels items ils travaillaient avec chaque classe.

Dans les établissements disposant d’un "animateur TICE", on profite parfois de ces réunions pour échanger de manière plus large sur l’usage des TICE dans l’établissement : comment se former, améliorer les conditions matérielles, faciliter l’accès des élèves aux outils, vérifier la manière dont ils les utilisent, etc...

un document Témoignage d’un animateur TICE (PDF de 52.3 ko)

EREA Anne Frank, réunion de lancement du B2I.

Chaque enseignant doit ensuite lui-même s’organiser pour trouver le temps de vérifier les acquis des élèves et effectuer les validations avec ou sans demande des élèves. Certains enseignants le font sur le temps du cours, d’autres sur le temps consacré aux corrections de copie, d’autres sur des temps précis prévus à cet effet...

un document Quand valider ? (PDF de 12.8 ko)

Témoignage d’enseignants qui valident des items du B2I

Pour que chacun trouve sa place dans le dispositif il est donc souvent utile de prévoir un suivi des difficultés relevées et une auto-évaluation régulière de la manière dont fonctionne le B2I dans l’établissement.

un document comité de pilotage B2I (PDF de 109.8 ko)

Un exemple provenant du collège Proper Mérimée

Les freins qui ne peuvent être levés avec les ressources internes peuvent alors être indiqués aux organismes pouvant apporter une aide.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex