Accueil : B2I - C2I
Site B2I - C2I

article B2I collège, les outils de suivi utilisés en 2013     -    publié le 06/03/2014    mis à jour le 15/05/2014

Le conseiller TICE du recteur a choisi dans notre académie en 2012 de laisser les établissements utiliser l’outil de leur choix pour le suivi des acquis du "B2I collège/compétence 4 du socle commun", sans faire de préconisations. Certains établissements ont utilisé plusieurs outils, et regroupé les informations en fin d’année scolaire.

Transfert des acquis de OBII vers LPC

extrait du guide OBII

• En 2012/2013 la majorité des collèges ont utilisé OBII, mais le processus de validation du B2I n’est pas toujours allé à son terme pour les élèves de 3ème

169 collèges (publics ou privés sous contrat) soit 83% ont utilisé OBII en 2012/20131.

Parmi les élèves de 3ème des collèges publics, 13434 élèves soit 89% des inscrits au DNB avaient au préalable validé la compétence 4 du socle commun, mais pas forcément en s’appuyant sur OBII2 :

Au 19/6/2013, dans OBII, 7944/15297 élèves de 3ème soit 51.93% apparaissaient comme titulaires du B2I (collèges publics). Dans les collèges privés 475/777 soit 61.13 %.
A cette même date le pourcentage d’élèves de 3ème ayant des traces d’acquis significatifs dans OBII (au moins 40% des items validés) était de 67.9% dans les collèges publics et de 63 % dans les collèges privés.3
Le changement de référentiel et le passage de GIBII à OBII expliquent les difficultés ressenties pour mener le processus d’évaluation jusqu’à l’obtention du B2I.

Une cinquantaine de collèges semblent avoir utilisé pendant l’année plusieurs outils de suivi des compétences, soit simultanément, soit successivement. Les résultats sont tous enregistrés dans le LPC (livret personnel de compétences) mais pas toujours dans OBII.

En observant les résultats des 100 autres collèges, qui semblent avoir utilisé exclusivement OBII pour le B2I, on constate que 80 % de leurs élèves de 3ème ont validé le B2I, et 94,25 % ont validé plus de 40% des items.

graphique aptitudes validées

Ecran OBII
(exemple de graphique pour un établissement)

• Perspectives

Le ministère a réaffirmé l’intérêt de la démarche d’évaluation des compétences, mais suspendu l’impulsion concernant l’outillage numérique pour l’acquisition progressive du socle commun, le temps de la réflexion sur les programmes.

En attendant, l’interopérabilité entre les différentes applications peut faciliter la continuité pédagogique quand un élève change d’établissement.
Il est donc important de transférer les acquis enregistrés dans les différentes applications vers le LPC4, pour qu’ils puissent être pris en compte dans le collège suivant ou au lycée.
Le fichier importé dans le LPC n’écrase aucune information préalablement insérée, il ne fait que rajouter les acquis supplémentaires.
Cependant ce fichier transmet des informations moins détaillées que ce qui est transmis automatiquement entre deux établissements utilisant OBII : elles concernent les 17 items et la compétence 4, alors que la feuille de position OBII indique les aptitudes validées.
L’utilisation d’outils de suivi qui associent l’élève à l’évaluation est aussi un atout pour la pédagogie.

(1) source : requête DSI dans OBII avril 2013.

(2) Sources : requête Océan, service statistiques, et requête LPC, direction des systèmes d’information.

(3) source : OBII stats.

(4) livret personnel de compétences, application de Sconet

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex