Accueil : Arts plastiques

article J’y étais !     -    publié le 13/07/2011    mis à jour le 06/07/2016

Comprendre, comment on peut construire une image fictionnelle ?

1 2 3 4 

• 2ème et 3ème séances

Simultanément, certains élèves continuent d’expérimenter le logiciel, pendant que d’autres commencent les prises de vue et l’insertion de leur(s) image(s) en utilisant le détourage, le copier/coller, le jeu des calques, l’inclination, l’agrandissement/rétrécissement, la gomme, le zoom.

• Mise en commun des productions et verbalisation

  • Qu’est ce qui participe à donner l’illusion ?
  • La question de la vraisemblance, de la cohérence et de l’homogénéite de l’image obtenue (la relation entre l’attitude et l’expression choisies et le photogramme par exemple)
  • Les diffilcultés rencontrées à la prise de vue (cadrage, netteté), lors de l’insertion de la figure (rapport d’échelle, d’emplacement, la couleur, la lumière, les raccords )

• Mots-clefs

Cohérence plastique, Fiction, Image immatérielle, Image matérielle, Image numérique, Mise en scène, Photomontage, Photogramme, Prise de vue, (cadrage, angle de vue)

• Evaluation formative

L’élève a été capable d’utiliser les Tices à des fins de création.

  • Les observables :
    • La prise de vue et la posture en relation avec le photogramme.
    • Il a cherché à rendre cohérent et homogène l’ensemble par la qualité du détourage, par la couleur, par la lumière (il a trouvé des outils (fonctions avancées du logiciel)).

• Oeuvres montrées aux élèves

J’ai choisi de montrer aux élèves diverses oeuvres, toutes époques et techniques confondues, afin qu’ils puissent appréhender la question de la véracité de l’image au-delà du médium numérique.

- Jan Van Eyck Les époux Arnofini, huile sur bois, 82 x 60 cm, 1434 National Gallery, Londres.
- Paolo Véronèse Les noces de Cana, huile sur toile, 666 x 990 cm, 1562-63, musée du Louvre, Paris.
- Cindy Sherman, la série Untitled Films Stills -1977-1980 et la série Rear Screen Projections, 1980-1981.
- Dans le domaine de la photographie d’histoire, certains dictateurs et tortionnaires ont eu recours à la retouche pour gommer les traces encombrantes du passée. Staline ayant été un des adeptes les plus assidus de cette réécriture photographique de l’histoire.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex