Accueil : Arts plastiques

article Compte rendu ARt’RÉSEAU 2009 au TAP     -    publié le 14/06/2009    mis à jour le 14/06/2015

photos et impressions de la manifestation - le dossier et les textes des intervenants

1 2 3 4 5 
ARt’RÉSEAU 2009 c’est fini

mais nous n’avons pas fini d’en tirer les bénéfices...

les abeilles

le mercredi 3 juin, notre agent observe le ballet des abeilles mettant la dernière main aux rayonnages garnis par tous les collègues "exposants", et le 4 juin au matin, c’est le traditionnel accueil avec la cérémonie d’inscription aux ateliers de l’après midi.

accueil
suivi de ces trop rares retrouvailles autour du café de bienvenue.
ça papote autour du café
On m’objecte qu’il n’y a pas grand monde au buffet sur cette photo, c’est parce qu’il n’y a presque plus rien et que tous les autres sont déjà partis vers l’auditorium (le A du TAP) où l’auditoire prend place
assistance

et où Mme Lay (IA/IPR) et M. Moirin (IG) ouvrent cette sixième session d’ARt’RÉSEAU, sorte d’exception culturelle, comme nous le rappelle Jean-Yves Moirin qui fait de nouveau honneur à la manifestation et nous rappelle que les collègues des autres académies ne jouissent pas d’une pareille opportunité d’échanges.

ouverture

Et c’est la première table ronde : Démarche artistique ; En quoi une démarche est-elle de nature artistique ?

  • Quelle transversalité des démarches artistiques ?
  • Quelles spécificités ? Quelles porosités ?
  • Quel champ des arts plastiques à l’heure actuelle ?
    1ère table ronde

    participants

    avec de gauche à droite Fabrice Laforge (philosophe) Bernard Decourchelle (prof d’arpé) Jacob Gautel (artiste intervenant), Dominique Truco (en charge de la Biennale de Melle). Manquent sur le cliché ci-dessus Denis Garnier (Directeur du TAP), Monique Varieras (psychologue/psychanalyste) et Arnaud Stines (Directeur de RURART), restitués ci-dessous à l’aide d’un montage aussi grossier que la qualité des photos d’origine !!! je peux le dire, ce sont les miennes.

    hors champs du d'sus

    À l’occasion de ce débat ou plus exactement de l’énoncé des divers points de vue des différents acteurs, on a pu observer un curieux phénomène : la fin de chaque intervention était suivi d’un silence respectueux et polysémique. On pouvait y déceler à la fois le temps de réflexion nécessaire à une partie du public pour assimiler le propos, la méditation pensive qu’il avait ouverte pour une autre, et pour l’ensemble de la salle l’hésitation prudente qu’on pourrait traduire par "Qu’est-ce qu’ils font les autres ?" attendant les premiers applaudissements pour y joindre les siens. Mais l’auditoire étant majoritairement constitué de professeurs d’arts plastiques, quand Bernard Decourchelle a eu fini sa tirade, le public s’est déchainé, Bernard a frisé la "standing ovation". Il faut dire que son palindrome nous avait à tous coupé le souffle !!!

    LE palindrome

    J’en profite pour rappeler la promesse faite par les intervenants de la table ronde qui avaient préparé le texte de leur communication, promesse de nous le faire parvenir afin qu’il soit consultable sur le site, car chacun sait que les paroles s’envolent, surtout lorsque les évènements s’enchainent (comme ce fut le cas) et qu’on ne sait plus où donner de la mémoire ; et nous souhaitons garder trace (d’écart) de ces très riches réflexions propres à éclairer nos pratiques d’enseignants.

« Précédente  1 2 3 4 5  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex