Accueil : Arts Appliqués

article Les figures impossibles.     -    publié le 09/01/2011    mis à jour le 10/01/2011

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 

Je me demandais comment donner un relief particulier à la pratique de la perspective isométrique sur grille pré-imprimée. Non que nous ayons d’ores et déjà fait le tour de la question – l’élémentaire : relief/rajouts/saillies/évidements/porosités, n’est pas forcément acquis de façon durable ; et, d’autre part, le système (cependant fort docile) ne s’avère pas toujours « à disposition », dès qu’il s’agit de donner forme visible à ses intentions ou sa pensée.

Je désirais aussi maintenir plus fermement mes troupes sur l’observation. Car, habitués qu’elles sont désormais à ce rituel, le goût sensiblement s’en perd, et souvent la vigilance. Les exigences se relâchent. D’accord, ce que j’ai dessiné n’est pas juste mais… comprenez-vous, « c’est chaud, j’ai trop pas envie de gommer tout ça, c’est long, ça va prendre beaucoup de temps », etc. (chacun de vous, collègues, entend cette plainte et cet alanguissement du vouloir). Le jugement du modèle, ou de la référence, sur la qualité de la réplique, n’opère plus autant que je le souhaiterais. C’est un fait.

Alors j’ai repris un schéma de progression pédagogique : le Pers. I.S.O. 4 (en quatre étapes graduées), bien que certains résultats enregistrés en de précédentes occasions, m’aient laissé pour le moins circonspect. Mais quelques succès ayant obtenu « mention honorable » me reviennent à l’esprit et m’encouragent à persévérer.

« Précédente  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex