Accueil : Arts Appliqués
Accueil >> Enseigner >> Autour du design >> Les rétros...

article Les rétrospectives, 13. UN FAUTEUIL POUR PICASSO     -    publié le 20/02/2015

1 2 3 4 5 6 

« Les faits, les faits, M. Bigot, nous nous égarons. »

« Bon, entendu, je tenterai de m’y tenir dorénavant. »

« Voici la scène, le cadre de l’action : nouvelle rentrée scolaire, nouveau poste (Thomas Jean-Main à Niort), des élèves de term bac pro secrétariat, je reprends dans mes archives les documents sur la Xsara. Je songe aux 2 œuvres « incontournables » : les Demoiselles et Guernica, pou ne pas les nommer. Je tente 2 à 3 adaptations sur un agrandissement des fauteuils du véhicule ; pas très convaincu. Je prépare, cependant, toute la mécanique pour le grand départ. »

« Dans les jours qui ont suivi nous avions eu une discussion, moi et moi –même sur le sujet. Si cette affaire était bien fondée, si cela correspondait bien au niveau, si cela était faisable, trouver autre chose… bref tout cela entrecoupé des choses du quotidien qui occupent, il faut l’avouer, une grande part de notre existence.

Ce fut là, lors d’une de ces réflexions intenses et sans précédent, qu’il me suggéra (moi ou moi-même, je ne sais plus) une adaptation pertinente des peintures de Marie-Thérèse ; lumineuse vision de cette grande figure de la pédagogie, et d’une telle évidence, qu’un enfant martien de 7 ans l’aurait trouvé (les martiens ne sont pas toujours ceux que l’on croit d’ailleurs. Dites-le-vous). »
« Cela crevait les yeux ! (aïe). »
« Je feuillette pour la 10ème fois mon Taschen et là je tombe (reaïe) sur les 2 œuvres qui m’attendaient, langoureuses et assoupies.
« Pourquoi ne les avais-je point vues ? (d’ailleurs je vous parlerai prochainement à une œuvre de Picasso, « Violon, Jolie Eva » et du profil du musée Guggenheim de Bilbao et de leurs éloquentes relations). »

Le Rêve.

( )

Le Rêve.
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex