Accueil : Arts Appliqués
Accueil >> Enseigner >> Livres >> Le portrai...

article Le portrait du Diable – Daniel Arasse, Les éditions arkhê.     -    publié le 20/02/2015

1 2 

Daniel ARASSE (1944-2003) : Historien de l’art. Enseigne à la Sorbonne. Directeur d’étude en 1993 à l’EHESS. Eminent spécialiste de la Renaissance et de Léonard de Vinci. Nombreuses publications : voir articles sur « Histoires de peintures » et « On y voit rien ».

Daniel Arasse se sert d’une anecdote significative qui, selon lui, serait à l’origine d’une modification majeure de l’image du Diable entre le 15ème siècle et le 16ème siècle. Giorgio Vasari rapporte, dans « Les vies des plus grands peintres, sculpteurs et architectes (1568)", que Michel-Ange aurait réalisé, le portrait du cardinal Biagio da Cesena en Lucifer (Minos) dans son « Jugement dernier. Il se serait ainsi vengé du cardinal, qui lui aurait reproché inconvenant d’avoir fait dans un lieu si noble tant de figures nues qui montrent même les parties honteuses (Giorgio Vasari).

Le portrait du diable
« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex