Accueil : Arts Appliqués
Accueil >> Enseigner >> Autour du design >> Rétrospecti...

article Rétrospectives 11. Pyramide à gradins et autres lieux de convivialité     -    publié le 20/02/2015

1 2 3 4 5 

Chaque année, au cours du deuxième trimestre en général, je voyais revenir le même thème, une quasi obsession pour moi, sans doute parce que je trouvais mon lycée spatialement vague, informel, dépourvu de lieux et d’un Lieu. Déambulant d’une salle vers l’autre, grimaçant sous la pluie lorsque je transportais des paquets de copies ou des dossiers quelconques et fragiles, m’essoufflant dans des escaliers monotones et griffés de tags ou de calligraphies en coups de fouet, je n’en finissais pas d’appeler de mes vœux une totale rénovation des bâtiments, des couloirs, des salles, des cours de récréation, etc.

J’étais sûr que les structures, par leurs aspects, influent sur les esprits, les mentalités et les comportements ; et qu’une belle et pratique distribution des espaces finit par améliorer les relations humaines. Je pensais toujours : il manque ici un lieu central, une aire de convergence et de rayonnement, de passage et de rencontre. Cette aire donnerait au lycée une identité. Comme une ville bénéficie d’un centre véritable où bat un cœur. Parfois c’est le quartier vieux médiéval qui assure cette fonction ; parfois il s’agit d’un bâtiment moderne, audacieux (le Centre Pompidou avec son esplanade en fournit un exemple éloquent. De même, la place fraîche et sonore, le soir, d’enfants qui jouent et de martinets chasseurs, entre la Maison Carrée de Nîmes et le Carré d’Art de Norman Foster). J’espérais une semblable transformation spatiale et symbolique pour le lycée où je sévis.

Projet d'aménagement d'un espace de détente et de convivialité

Planche3

« Précédente  1 2 3 4 5  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex