Accueil : Arts Appliqués
Accueil >> Actualités >> Évolution...

article Évolution     -    publié le 27/03/2008    mis à jour le 17/04/2011

Le site des arts appliqués est en expansion de visites et de rédacteurs… C’est une bonne nouvelle…

En fait, il n’est pas le seul à connaître de l’affluence… Nous sommes de plus de trente millions d’internautes à fureter sur le Web1
… un français sur deux2
... à nous se connecter « au moins une fois par jour. Plus de la moitié des internautes se connectent depuis au moins 2 lieux »3.
Pour se rendre compte de l’ampleur du phénomène, le nombre d’internaute est passé de 24,8 % en 2001 à 56,1 % en 20074
plus du double…

evolution_du_nombre_d_internautes

Ce constat est, pour nous, un bon repère. Les dates nous parlent puisqu’en 2001, nous étions, les trois lascars du début, dans les démarches et les pourparlers. Dans le courant de l’année 2002, nous étions, les trois même du début, dans la phase de construction du 1er site qui était déjà sur le gestionnaire de contenu, SPIP… Nous l’avons mis en route tout doucement… Notre fonction est toujours identique : nous sommes des enseignants de lycée professionnel tout ce qu’il y a de plus basique… alors écrire pour le site était un à côté, une petite friandise, quelque chose de l’ordre de la croyance à l’utilité de… (mais là, je ne parle que pour moi, de ce que je pense). Nous avons écrit les articles l’un après l’autre… Le site s’est ouvert véritablement au public à la rentrée 2003… là, nous l’avons encore nourri pour l’étoffer… en apportant nos petites contributions… Le groupe des rédacteurs s’est un peu élargi… Il faut bien un commencement…
Et les petites premières statistiques, relevées sur l’outil statistique de SPIP, étaient pour nous réconfortantes et prometteuses… car c’était le premier retour… la première information sur notre public.
Nous nous interrogions sur : Qui ils étaient ? D’où venaient-ils ? Combien de temps passaient-ils sur le site ?… Nous avions le forum, les commentaires, la messagerie qui apportaient quelques modestes réponses… un peu d’échanges…

Aujourd’hui, un nouvel outil statistique, AWStats, vient d’être mis en place à la mi-mars 2008 sur le site académique. Les compteurs sont donc remis à zéro. Les chiffres du passé ont disparu. Suivant ces nouvelles données, au mois de mars, mille huit cents internautes nous ont rendu visites pour ce mois pas encore achevé, sur ce site des arts appliqués de l’Académie de Poitiers.
Pour en tirer des conclusions, il faudra attendre les prochains chiffres.
Cependant, ces visiteurs d’aujourd’hui, je les accueille comme le fruit de notre persévérance…

Je me suis posée la question de savoir :

- Pourquoi ce développement est-il véritablement possible aujourd’hui ?

En introduction, j’ai recontextualisé, mis en relation avec le développement accru du réseau Internet en France en 2007. Aujourd’hui, nous sommes tous équipés avec l’ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line) qui permet un accès à Internet à haut débit (12 Millions d’abonnés en France en 2007 c’est-à-dire : 93,4% des foyers possèdent l’ADSL soit trois fois plus en trois ans5). Les plus jeunes d’entre-nous ne se doutent pas de l’énorme gain de temps et d’argent que cette technologie nous a alors apporté, on oublie si vite les inconfort.
Les premiers articles sur ce site, je les ai mis en ligne, perdue dans les verdoyantes Deux-Sèvres, sans l’ADSL, le plus souvent depuis un ordinateur du lycée, après les cours (car pas question de trop monopoliser ma ligne téléphonique personnelle, sous peine de déranger les appels de ma tribu !). Je me sentais un peu Shadok6 : ZoBuGa… Bon, cet épisode est dorénavant périmé maintenant, vous le savez tous, il est déjà oublié. La page est tournée…
Depuis, je suis connectée sur Internet et on peut me téléphoner en même temps sur mon téléphone fixe… et même sur mon portable ! ou sur celui des enfants !

- Cherchons encore : Qu’est-ce qui a encore changé ?

Réfléchissons cette fois en quittant le grand contexte pour rentrer dans notre petit monde, celui des professeurs d’arts appliqués de lycées professionnels.
Eh bien, ce qui a changé, c’est l’arrivée de pleins de jeunes collègues dans notre Académie de Poitiers.
J’ai pu en rencontrer quelques-unes, lors d’un stage au premier trimestre… Toutes sont formées au NTIC, certains mêmes sont des expertes et sont de jeunes diplômés en multimédia… pour eux tous, Internet n’a aucun mystère. Comme moi, je sors en priorité un papier et un crayon, se connecter est leur premier réflexe. Tout ce petit monde à son blog, c’est sûr ! Les coulisses d’un site, mise en ligne d’un article, numérisation des images…, ne présentent donc pas de difficultés techniques majeures.
Bon, voilà en résumé, pour notre petit groupe restreint de professeurs d’arts appliqués de lycées professionnels, ce qui a changé c’est :
- une utilisation quotidienne des nouveaux outils informatiques de communication,
- la facilité d’adaptation avec n’importe quelle interface de gestionnaire de contenu par une pratique personnelle,
- ne pas avoir de réticences à écrire des articles car déjà contributeurs ailleurs…

Le temps de nos premiers pas balbutiants où nos doigts mal habiles tremblaient sur le clavier ou la souris, les feraient rire. Et pourtant, ce temps est presque aussi lointain que nos émois, lors de nos premiers dessins aux fusains…

Aux prochains articles… avec impatience… à vos claviers…

(1) Plus de trente millions en 2007, selon Médiamétrie

(2) source : IPSOS Média - août 2006

(3) source : conférence de Bruno Lenain, Directeur Conseil Pôle Internet Télécoms Media - ocim.fr -novembre 2007- analyse Ipsos

(4) source : Ipsos Média - août 2006

(5) source : Médiamétrie 4e trimestre 2007 : L’année Internet 2007 : l’homme en réseau (20/03/2008)

(6) Les Shadoks : célèbre série télévisée qui a ravi ma jeunesse entre 1968 et 1973, réalisée par Jacques Rouxel. Pour voir un épisode : <http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&id_notice=CPF86651821>

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex