Accueil : Arts Appliqués

article Notion de temps     -    publié le 03/01/2007

Nous avons passé 3 heures à essayer d’élaborer une hypothétique séquence de cours. A partir d’un panel d’images, notre choix s’est arrêté dans un premier temps sur 2 photos liées à nos sensibilités.

Cherchons du sens….. Décortiquons, et voyons les pistes d’études possibles….
- Moi (Stéphanie) ce qui m’intéresse ici, c’est le graphisme, la ligne…
- Et pourquoi pas (Eric) le support horizontal et vertical ?
- « Mais aussi : forme, silhouette, surface…. »
Et si on partait sur « à saisir, à maîtriser, à protéger », bref une petite tempête de cerveau.

« Attends, t’es sûr que nous sommes dans un niveau bac pro, Éric ? » Mettons de l’ordre… (quelques notions nous paraissaient d’un niveau inférieur au bac pro, donc nous avons orienté notre proposition sur la notion de temps à travers « Paris, 20ème » d’Edouard Boubat).

Eric :« Comment faire exprimer cette notion de temps par les élèves ? » Sachant que nous avons imposé les éléments lignes /surface (éléments qui constituent les pré-requis).
Stéphanie : « En faisant intervenir le support. »

Eric : « La matière, donnée ou à créer »,
et ensemble « le TEMPS qui passe !!!! »

« Et comment on va faire passer ça ? »

Après compression des cerveaux, l’accord et les négociations se sont soldés par une proposition.

On résume : Sur des supports au choix des ressources (2 ou 4), l’aspect est modifié par l’élève. Réalisation des pochoirs, en poussant les contrastes (noir/ blanc/gris) à partir d’une nouvelle photo « Retour de Bretagne… ». Réinvestissement des pré-requis. On incorpore cette silhouette (technique au choix) à ce support et installons tout ceci à l’extérieur afin de laisser œuvrer le TEMPS.

Stéphanie : « Donc on récupère au bout d’une semaine ? »

« Mais non, on laisse agir le temps, l’élève observe quotidiennement l’évolution », réplique Eric.

« Attends, les bac pro, je les vois 2h/semaine…, qu’est-ce que je fais entre-temps ? »

Eric : « Pas grave, c’est la notion de temps qui est importante. »

L’élève récupère son travail dont il observe les répercutions du temps, puis retravaille dessus avec l’élément « ligne ».

a_kertesz-3
boubat_cerisier-2
boubat_inde
boubat_paris20
boubat_remi-2
sans-titre-1-6

« Et si (Stéphanie) la ligne devenait un titre ? Regarde le graphisme du serpent, régulier, linéaire et récent… »

Eric : « Pourquoi pas le temps passé avec un matériau tel que le fil de fer ?… »

Stéphanie : « Ouais, c’est sympa ça !! »

« Dis, on n’est pas dans une production ’art appliqué’ mais plus dans le domaine arts plastiques. »

sans-titre-2-4

« Et comment on évalue ce projet ? A quel moment ? Tout ça, est-ce évaluable ?.... et comment le rattacher à un domaine art appliqué ? »

Après une discussion et un échange très animés, les compromis et consensus seraient...

(Fin de l’échange.)

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex