Accueil : Arts Appliqués

article Mémory     -    publié le 13/12/2007    mis à jour le 08/10/2011

1 2 3 4 5 6 7 8 

• Contexte

Quelquefois on ne sait pas quel cours choisir. Ce jour là, j’étais dans l’embarras le plus grand qu’il soit...
C’était encore le début de l’année scolaire. C’était pour moi un début étonnant, une reprise... J’avais rechaussé mes lunettes de professeur pour repasser de l’autre côté... après une vacance d’une année scolaire où j’avais été étudiante, sage et attentive sur les bans de l’université, il me fallait quitté quelques nouvelles habitudes prises... pour me remettre dans les rails... de nouveau de ma salle de cours... encore toute surprise d’être bien là, parmi mes élèves.
Donc, nous étions juste fin septembre et l’effroi nous a glacé le sang. Pendant le weekend, une de nos élèves venait de se suicider. Une élève d’une classe de CAP Petite Enfance que je n’avais pas vu plus de trois fois...
La quatrième semaine, le matin, j’accompagnais la classe aux obsèques. L’après-midi, elles étaient là, dans ma salle, en cours avec moi, presque toutes présentes.
J’ai cherché... j’ai préparé trois cours différents... Vous comprenez pourquoi j’étais dans l’embarras.
Et cette après-midi là, le 4 octobre 2007, j’ai finalement proposé un travail de peinture... Je voulais qu’elles se concentrent sur le geste, qu’il soit calme, méticuleux, désordonné ou même violent, si c’était nécessaire...
Je ne sais pas si j’ai trouvé ce qu’il fallait pour ce moment si particulier de désarroi... mais je voulais que ce soit différent... J’ai pensé que la peinture des aborigènes réalisée à l’aide de bâton pouvait nous apporter une réponse... la possibilité de se ressaisir dans le faire... essayer de « faire des plis »1... pour retrouver ses traces...

peinture australienne : le geste
peinture aborigène : le geste
peinture aborigène : le geste

(1) pour reprendre ce mot de la phrase de Michel Serres : « Il y a un tissu, il se plie, puis se replie, puis se replie... L’œuvre c’est cela : cet entassement d’informations l’une sur l’autre, accompli dans le noir et non dans la lumière. »- propos recueilli dans une interview en 1993 par Michel Audétat et Jean Chichizola.

« Précédente  1 2 3 4 5 6 7 8  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex