Accueil : Arts Appliqués
Accueil >> Enseigner >> Autour du design >> Le sac opé...

article Le sac opéra     -    publié le 20/02/2015

- Classes concernées : term Bac Pro Comptabilité - Term Bac Pro Secrétariat - Mai 2005.

• 1ère phase des opérations

Les élèves ont découvert ou redécouvert l’opéra de Sydney à partir d’une sélection de photographies prises sous différents angles de vue (cf.documents photocopies). Puis une deuxième phase de découverte, à partir du site officiel réalisé en flash, a permis aux élèves de réaliser une visite virtuelle animée (en 3D comme l’autorise le langage actuel) de l’ensemble du bâtiment : environnement, vue développée à 180°, circulation dynamique dans les différents étages, plan.

http://www.sydneyoperahouse.com/sec...

Le site s’est révélé être une accroche incroyablement féconde pour les élèves des deux classes ; l’intérêt porté à l’architecture, ainsi que sa meilleure compréhension dans la lecture proposée,tant sur le plan structurel que formel, ont prédisposé les élèves aux opérations de transfert attendues.

l1050124
l1050125

Nous sommes ensuite revenus en salle, pour effectuer des croquis de l’opéra sous ses différentes vues, à partir des documents proposés. Le format A3 de la planche devait être occupé par des dessins d’observation, en contrastes d’échelles ; la technique imposée était la sanguine.
Un sous - objectif (pas si "sous" que ça !) mais plutôt essentiel, consistait à expérimenter ce nouvel outil.

l1050129
l1050128

Les élèves devaient réinvestir sur les planches de croquis, les notions d’organisation précédemment abordées depuis la 2nde bep et dûment acquises. Ils étaient sensés aussi, comme il se doit, réaffirmer leurs capacités à observer et à traduire les éléments du réel (figurés sur les documents, les avions étant complets pour l’Australie à cette période de l’année !).

l1050126
l1050127

Une fiche d’observation et d’analyse accompagnait les trois étapes de cette phase d’approche (forme/fonction).

• 2ème phase des opérations

l1050130
l1050131

Á nouveau sur un beau format A3, les élèves devaient concevoir un sac à main « Opéra de Sydney » au moyen de croquis de recherche, puis une réalisation. De cet objet devaient émaner les formes observées du bâtiment ; le cahier des charges stipulait que ce projet devrait traduire le rayonnement culturel et international de l’une des architectures les plus connues et visitées de par le monde.

l1050134
l1050135

Les techniques se devaient diverses et variées : aquarelle, crayons de couleur, feutres pouvant être utilisés aussi comme des encres, combinaisons des techniques.

l1050136
l1050137

Les résultats obtenus me semblent intéressants à plusieurs titres :
- les productions font preuve d’homogénéité, tout en conservant l’originalité de chacun ;
- le transfert a été bien compris, au sens où les formes et la structure du bâtiment observé trouvent naturellement leur place dans la conception (on n’a pas affublé par exemple le bâtiment d’une bandoulière !...) ;
- les projets constituent pour la plupart d’honorables synthèses, entre les formes et la structure de référence et les impératifs techniques liés au produit.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex