Travailler une situation professionnelle pour souligner l'importance de la prononciation en présentiel et en distanciel publié le 20/08/2020  - mis à jour le 25/08/2020

12

Cet article vient compléter notre éventail d’outils pour l’exploitation orale des Périodes de Formation en Milieu Professionnel des élèves et offre d’autres pistes de travail, notamment celui de la prononciation dans le cadre d’une situation professionnelle. Elle s’adresse à des classes de première et de terminale bac pro

Dans le référentiel

  • Contexte : Situations et actes de la vie professionnelle
  • Thèmes d’étude : Codes sociaux et comportementaux, modalités de candidature et codes de l’entretien d’embauche
  • A1 vers A2 : Accueillir les partenaires dans des situations de face à face ou d’appel téléphonique, présenter ses collaborateurs, ses partenaires extérieurs, ses interlocuteurs, associer les personnels à leurs fonctions, par exemple dans un organigramme, décrire brièvement son activité professionnelle, présenter son rôle au sein d’une équipe.
  • A2 vers B1 : Engager une conversation dans le cadre de son activité, rendre compte de l’état d’avancement de son activité, relater un fait, un événement ou une expérience, présenter une entreprise, un service, un organisme, une association ; exposer ses expériences, ses compétences, ses qualités
  • B1 vers B1+/B2 : Produire, oralement un message à caractère récapitulatif, bref compte rendu, rapport ou bilan de la réalisation d’une tâche, d’une intervention ,se présenter à un entretien d’embauche et à le passer ; présenter un projet d’évolution professionnelle

S’agissant de la compétence d’expression orale, perçue comme prioritaire tant par les élèves que par leurs futurs employeurs, l’entraînement à la prise de parole demande un travail spécifique et régulier en vue de l’amélioration de la prononciation. Ce n’est pas l’authenticité parfaite de la langue parlée par un locuteur natif qui est visée. Il s’agit avant tout de lever les éventuels blocages et inhibitions chez l’élève et d’assurer une expression compréhensible. Le travail de la prononciation s’accompagne d’un travail sur la posture et le maintien, sur la voix et le débit de parole, sur la prise en compte de l’interlocuteur ou de l’auditoire, sur le contact visuel, sur la gestuelle, etc. Il permet à l’élève – quel que soit son niveau de compétence linguistique – de gagner en confiance et en estime de soi : en apprenant à obtenir l’écoute de ses interlocuteurs et à retenir leur attention, il se donne progressivement les moyens de les convaincre.