L'anglais en LP pour la liaison bac pro BTS publié le 01/11/2018  - mis à jour le 23/04/2019

The next step !

Illustration article bac pro/BTS

Le nombre de bacheliers professionnels qui accède aux formations Section Technicien Supérieur connaît une nette augmentation depuis la réforme de 2009.Lors de la session deBTS 2016 dans l’académie, 36,4% des candidats étaient des bacheliers professionnels, secteurs production et service confondus.1
Cet accès est favorisé par la mise en place d’expérimentations dans l’académie de Poitiers et nous incitons nos élèves de LP à poursuivre leurs études en STS.
Nos jeunes de Bac Pro présentent certaines fragilités dans ces formations post-bac, particulièrement en enseignement général, en anglais, où certaines difficultés freinent l’accès au B2, attendu en fin de BTS.

Pourtant, de fortes similitudes entre Bac Pro et STS existent tant dans les référentiels que dans leur mise en application. C’est souvent la méthodologie et l’éclairage choisis qui sont différents. Il s’agit de mettre en lumière ces similitudes afin de proposer, d’adapter nos enseignements aux exigences de ces formations pour favoriser l’intégration et la réussite des bacheliers professionnels.

Après un bac pro, quel(s) BTS ? Et quelles langues vivantes ?

Les poursuites d’études des lycéens de bac pro métiers des services aux entreprises et à la personne2 :

Après un bac pro commerce et vente,
  • Pour les BTS suivants : BTS MUC, BTS NDRC, BTS professions immobilières, BTS banque, BTS assurance, une seule langue est obligatoire.3.
  • A noter que pour BTS CI (Commerce International) : deux LV sont obligatoires mais étant sélectif, peu d’élèves de bac pro y ont accès.
Après un bac pro GA,
  • Les élèves peuvent opter pour des BTS où, là encore, une seule langue est obligatoire.
    C’est le cas du BTS GC et le BTS notariat.
  • Pour le BTS PMI-PME à référentiel européen (AG), c’est l’anglais qui est obligatoire. Pour le BTS Gestion de la PME, une langue est obligatoire.
  • Dans le cas du BTS SAM, deux LV sont obligatoires ainsi qu’un stage à l’étranger en 2ème année.
  • Pour le BTS tourisme, deux LV sont obligatoires.
  • Pour le DUT GEA, deux LV dont obligatoirement l’anglais.
Après un bac pro SPVL ou ASSP,
  • Les élèves peuvent choisir de préparer un BTS ESF ou SP3S Services et prestations des secteurs sanitaires et social ou un DUT carrières sociales pour lesquels une seule langue est obligatoire.
  • Pour BTS animation et gestion touristiques locales (plus sélectif), deux langues vivantes sont obligatoires.
  • Beaucoup de bacheliers ASSP se dirigent vers le concours d’aide-soignant qui ne comprend pas d’épreuve de langue.
Après un bac pro LOGISTIQUE,
  • les élèves peuvent préparer un BTS Transports et Prestations logistiques pour lequel une LV est obligatoire.

Lorsqu’une seule langue est obligatoire, les étudiants de BTS issus de bac pro choisissent majoritairement l’anglais. Quelques uns prennent l’espagnol. Dans le cas où l’étudiant étudie deux langues, la LV1 est évaluée au niveau B2 en fin de cycle et la LV2 au niveau B1.

Les poursuites d’étude en BTS des secteurs industriels

Dans les BTS du secteur industriel, une seule LV est obligatoire, celle-ci étant le plus souvent l’anglais qui en fin de cycle de BTS est évaluée au niveau B2 dans toutes les activités langagières.

Programme et définition des épreuves de BTS relevant du secteur industriel (PDF de 88.9 ko)

L’anglais en LP pour la liaison bac pro BTS.

(1) Source Océan, Base Centrale de pilotage

(2) liste indicative et non exhaustive

(3) Lorsqu’une seule LV est obligatoire, une 2ème proposée en option mais est peu prise choisie par les élèves de bac pro par crainte de se surcharger de travail

Documents joints