Accueil : Anglais LP

article What is missing ?     -    publié le 18/07/2017

Regards croisés sur des expérimentations : organiser sa classe différemment pour favoriser l’interaction orale

• Pourquoi avoir mis en place cette expérimentation - Constat

C’est en constatant une réticence à communiquer à l’oral et une habitude installée de certains à "s’affaler" sur les tables en classe qui ont conduit deux enseignantes à changer leurs pratiques, mais aussi leur façon d’appréhender l’espace.

Isabelle Deveyneix, professeure au lycée des Métiers du Bâtiment à Sillac, à Angoulême, a constaté que le bureau et surtout l’écran de l’ordinateur du professeur constituaient un obstacle à la communication.

"J’ai fait disparaître le bureau, outre le gain de place, j’ai gagné en confort dans le gestion des élèves et l’interaction orale a été visiblement améliorée."

Lorsqu’elle est dans la salle d’anglais qui peut accueillir la classe en groupe (16 élèves), elle s’installe à l’une des tables d’un des ilôts de la salle qui devient son bureau le temps de la séance.
Parmi ses élèves, la situation de communication est plus authentique.

Designing our classroom

Pas de bureau pour le professeur

Magali Raffin, enseignante au LP Jean Moulin à Thouars, est allée plus loin. Elle a décidé d’enlever la plupart des tables pour ne laisser que des chaises et ne garder que quelques tables dans un premier temps.
Ce nouvel espace permet de casser l’image de la salle de classe traditionnelle afin de mettre les élèves dans un autre contexte quand ils rentrent en cours de langue, c’est-à-dire en situation de communication.

• Disposition - Descriptif

Au LP J.Moulin, les seules tables restantes ont été disposées dans un coin de la salle pour créer un cercle avec les chaises au centre de la pièce.
L’enseignante a gardé son bureau, mais il n’est pas placé devant le tableau. L’enseignante s’assoit avec les élèves régulièrement pour favoriser l’échange et casser l’image du "maître" à l’ancienne.

Teaching English in a different way 1

Perspective du fond de la salle

Teaching English in a different way 2

Perspective du bureau de l’enseignante

Teaching English in a different way 3

Salle de classe avec tables restantes


• Changements observés

- Perte de repères

Les élèves aiment garder leur place. Lors du premier cours, cette disposition les a interpellés et déstabilisés. Ils se sont "jetés" sur les tables restantes car cette nouvelle organisation de l’espace plus ouvert les a mis mal à l’aise.
Conséquence surprenante à Sillac, c’est le rush pour entrer en cours car à chaque séance un élève perd la place qu’il s’est attribuée et doit changer d’ilot puisque le professeur occupe l’une des quatre places de l’ilot. Les élèves se dépêchent car ils veulent récupérer leur place.

- Points négatifs

Au LP J.Moulin, Les élèves, de grande taille particulièrement, disent ne pas bien être installés pour écrire : "Ce n’est pas pratique".
L’enseignante devra adapter l’équipement de l’élève à cette nouvelle installation. Les cahiers, par exemple, sont à proscrire.

Autant cette disposition est idéale pour les classes à petit effectif, autant elle peut poser problème pour les grands groupes, car les élèves situés dos au tableau doivent se déplacer pour pouvoir prendre des notes. Ceci a amené l’enseignante à réfléchir à de nouvelles stratégies.

- Comment gérer l’affichage ?

L’affichage est dissocié et/ou multiplié : tableau blanc, vidéo-projecteur, affiche.
Les élèves doivent chercher l’information pertinente sur l’un des supports muraux. Ils peuvent aussi y contribuer : les "mind map" sont parfois épinglées au mur, les fiches proposant le lexique sont alignées sous la rangée de fenêtres.
Les élèves se lèvent pour aller chercher un mot, une expression.
Les dictionnaires s’ennuient sur le bord de la fenêtre, remplacés par les applications Linguee et Wordreference disponibles sur les portables des élèves.

Designing our Classroom - 2

Multi affichage

Puisque certains élèves ont le dos tourné au vidéo-projecteur et au tableau, l’enseignante a affiché le lexique en gros caractères un peu partout sur les murs de la salle. Cela implique de changer le lexique à chaque séquence, mais les élèves assimilent mieux le vocabulaire car ils ne le font pas en dehors du cours.


- Comment gérer la trace écrite ?

La trace écrite a été remplacée par la prise de note sur les BYOD. Les élèves sont aussi autorisés à prendre des notes et/ou à prendre le tableau en photo, mais ce n’est pas systématique, car cette tendance les amènerait à ne pas s’impliquer.

Au LP J.Moulin, une autre pratique qui fait maintenant partie des rituels est d’enregistrer les nouveaux mots ou expressions sur le téléphone portable des élèves en fin de séance. L’enseignante les lit à haute voix et les élèves l’enregistrent. Il est évident que si vous avez un assistant anglophone, ceci pourrait faire partie de ses tâches.
C’est une méthode qui fonctionne bien avec les classes de CAP car le rapport à l’écrit dans la langue cible pose souci. La mémorisation du lexique est facilitée. L’élève peut écouter l’enregistrement autant de fois qu’il le souhaite.

A Sillac, en début d’année certains élèves prenaient des notes sur leurs tablettes ou portables. Ils y ont renoncé eux-mêmes. Trop difficile de s’y retrouver et problèmes de batterie.

- Points positifs

L’enseignante s’assoit parmi les élèves. Elle est à leur hauteur et fait donc partie du groupe classe. C’est un avantage car elle peut aider les élèves plus faibles, changer de place, et les mettre plus facilement au travail. Les classes plus "difficiles" sont apaisées et les élèves "perturbateurs" sont déstabilisés.
L’enseignante voit tous les élèves et ils ne peuvent se dissimuler derrière leur table.

La communication se fait de manière naturelle et les élèves sont plus actifs et plus "online".
Cette disposition permet d’une part d’échanger avec le groupe entier, d’autre part de faire travailler les élèves en petits groupes en les mettant au travail rapidement.
Les élèves ne sont généralement pas face aux autres en cours. Dans ce contexte, ils voient tous leurs camarades, ce qui les aide à communiquer.

A Sillac, Isabelle Deveyneix a perçu une véritable amélioration dans l’évaluation des productions orales des élèves en particulier en interaction. Puisqu’elle passe l’heure assise à un ilot, elle entend et échange avec les trois jeunes qui sont assis avec elle. Ils savent qu’ils seront notés à la fin de l’heure sur l’ensemble de leur participation aux activités proposées ce jour-là.

Cette nouvelle configuration dans la classe est adaptée à l’utilisation de Plickers.


•  Rituels associés

Chaque séance peut débuter par une mise en communication en utilisant une "Conversation Box" dans laquelle l’enseignante dépose régulièrement de nouveaux sujets pour lancer le cours, ou réactiver le précédent.
On attend que l’élève parle en continu sur un sujet vu au cours de sa scolarité.
Pour les plus faibles, les thèmes aborderont des points de la vie quotidienne : "My weekend", "my future job", etc.

Conversation Box

Une boîte pour inciter à parler

Au tableau l’enseignante a pris soin de noter "l’expression du jour" en anglais, qui peut être un proverbe ou une expression idiomatique.
Celle-ci est à retenir pour le cours suivant.

- A tip for tougher classes !

En début d’heure, on peut prévoir un cours enregistrement audio et on demande aux élèves de fermer les yeux afin de se concentrer sur ce qu’ils entendent et non pas sur ce qu’il se passe autour d’eux. Ils se prennent au jeu.
En principe, leur compréhension orale s’avère bien meilleure. Un ou plusieurs élèves pourront résumer le document audio.
Choisir un enregistrement en lien avec le cours permet aux élèves de rentrer dans le sujet rapidement et de rester attentifs.
Cette démarche fonctionne aussi très bien quand les élèves ont du mal à prononcer certains mots.


• Les modifications apportées l’année prochaine

Il serait bon de commencer l’année scolaire en aidant les élèves à organiser leurs notes sur leur BYOD pour qu’il ne s’apparente pas à un cahier dans lequel la moitié des feuilles ne sont pas collées.

Le cahier étant un frein à cette nouvelle organisation, l’enseignante a envisagé de remplacer la trace écrite par un enregistrement oral (synthèse du cours), en fin d’heure, effectué par un ou plusieurs élèves, étayé des remarques de l’enseignante. Cet enregistrement sera disponible sur l’ENT et on pourra demander à un ou plusieurs élèves de prendre des notes également. L’enseignante en fera un bilan sur l’ENT pour le prochain cours.
Il conviendra d’évaluer les élèves tour à tour pour ces tâches et de mesurer les progrès de chacun.

On peut aussi envisager de laisser le choix aux élèves d’utiliser un trieur ou un porte-documents afin de classer les "worksheets" distribués par l’enseignante en cours.
Les différents documents seront aussi disponibles sur l’ENT.

Au Lycée des Métiers du Bâtiment Sillac, cette expérimentation a débouché sur un autre projet.
Les élèves de première de Technicien d’Études du Bâtiment ont réfléchi à l’aménagement de la salle avec leur professeur d’économie de la construction : Jérémie Sablier.
Cette année, les élèves ont tout d’abord reproduit la salle en 3D, ils travaillent à différents projets d’aménagement qui feront l’objet d’une présentation en anglais en EGLS en terminale, leur professeur de construction-économie parlant et comprenant l’anglais.

un document Student worksheet - Classroom arrangement (PDF de 2.8 Mo)

Eléments d’argumentation et amorces de phrases

un document Aménagement de la salle d’anglais. (MPEG4 de 12.1 Mo)

Vidéo de 2 min retraçant le travail des élèves du Lycée du Bâtiment Sillac

Aménagement de la salle d’anglais. (MPEG4 de 12.1 Mo)

Vidéo de 2 min retraçant le travail des élèves du Lycée du Bâtiment Sillac


Différentes applications à télécharger sur le BYOD et utiles au cours d’anglais :
- Word Reference
- Il existe des avatars pour la prononciation qui s’avèrent très utiles quand l’élève veut s’entraîner pour un oral.
- Word Bucket permet d’apprendre du lexique. C’est un carnet électronique et un jeu pour apprendre des mots nouveaux de façon ludique.

Le British Council offre une variété d’applications à télécharger comme des podcasts audio et vidéo, en lien avec la culture britannique, la grammaire, la prononciation, le vocabulaire.
- Liste des applications proposées

Les élèves peuvent tester leur niveau :
- Find out your English level

Un investissement dans des chaises avec petite tablette intégrée serait un plus si vous souhaitez conserver une trace écrite manuelle et un cahier.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex