Accueil : Anglais LP

article What is missing ?     -    publié le 18/07/2017

Regards croisés sur des expérimentations : organiser sa classe différemment pour favoriser l’interaction orale

1 2 3 4 5 6 

- Comment gérer la trace écrite ?

La trace écrite a été remplacée par la prise de note sur les BYOD. Les élèves sont aussi autorisés à prendre des notes et/ou à prendre le tableau en photo, mais ce n’est pas systématique, car cette tendance les amènerait à ne pas s’impliquer.

Au LP J.Moulin, une autre pratique qui fait maintenant partie des rituels est d’enregistrer les nouveaux mots ou expressions sur le téléphone portable des élèves en fin de séance. L’enseignante les lit à haute voix et les élèves l’enregistrent. Il est évident que si vous avez un assistant anglophone, ceci pourrait faire partie de ses tâches.
C’est une méthode qui fonctionne bien avec les classes de CAP car le rapport à l’écrit dans la langue cible pose souci. La mémorisation du lexique est facilitée. L’élève peut écouter l’enregistrement autant de fois qu’il le souhaite.

A Sillac, en début d’année certains élèves prenaient des notes sur leurs tablettes ou portables. Ils y ont renoncé eux-mêmes. Trop difficile de s’y retrouver et problèmes de batterie.

- Points positifs

L’enseignante s’assoit parmi les élèves. Elle est à leur hauteur et fait donc partie du groupe classe. C’est un avantage car elle peut aider les élèves plus faibles, changer de place, et les mettre plus facilement au travail. Les classes plus "difficiles" sont apaisées et les élèves "perturbateurs" sont déstabilisés.
L’enseignante voit tous les élèves et ils ne peuvent se dissimuler derrière leur table.

La communication se fait de manière naturelle et les élèves sont plus actifs et plus "online".
Cette disposition permet d’une part d’échanger avec le groupe entier, d’autre part de faire travailler les élèves en petits groupes en les mettant au travail rapidement.
Les élèves ne sont généralement pas face aux autres en cours. Dans ce contexte, ils voient tous leurs camarades, ce qui les aide à communiquer.

A Sillac, Isabelle Deveyneix a perçu une véritable amélioration dans l’évaluation des productions orales des élèves en particulier en interaction. Puisqu’elle passe l’heure assise à un ilot, elle entend et échange avec les trois jeunes qui sont assis avec elle. Ils savent qu’ils seront notés à la fin de l’heure sur l’ensemble de leur participation aux activités proposées ce jour-là.

Cette nouvelle configuration dans la classe est adaptée à l’utilisation de Plickers.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex